Climat – Environnement

La seconde vie des sapins de noël, digue naturelle sur l'île de Ré

Par Charlotte Jousserand, France Bleu La Rochelle samedi 28 janvier 2017 à 19:11

140m3 de végétaux ont été récupérés cette année, le double par rapport à 2016
140m3 de végétaux ont été récupérés cette année, le double par rapport à 2016 © Radio France - Charlotte Jousserand

Depuis trois ans, après les fêtes de noël, les sapins ne finissent plus à la déchetterie mais sur les plages de l'île de Ré. Une seconde vie au bord de mer où les sapins sont utiles, ils servent de rempart naturel contre l'érosion des dunes.

Sur l'île de Ré, les sapins de noël prennent leur retraite sur les bords de mer après les fêtes de fin d'année. L'association Dunes Attitudes leur a trouvé une nouvelle utilité. Couchés sur le sable et enchevêtrés les uns les autres au pied des dunes, les sapins servent de rempart naturel à l'érosion des dunes. Ce samedi, une trentaine de bénévoles les ont installés au pied des dunes sur les plages de la commune de Bois-Plage-en-Ré. 140m3 de végétaux ont été récupéré cette année sur les communes de l'île de Ré et sur la Rochelle, le double par rapport à 2016.

Des bénévoles pour installer les sapins

Parmi les bénévoles rassemblés sur la plage, Guillaume, chemise à carreaux et bonnet sur la tête. Ce Rétais participe depuis plusieurs années à cette action. "J'ai donné mon sapin après les fêtes et là je viens les installer. C'est un peu dur, il faut tirer les sapins sur 50 mètres et les installer, mais c'est bon pour le cardio et on a l'odeur de la résine. On est content de le faire car cela contribue à l'entretien des dunes sous une forme écologique et durable".

Agnès, de son côté, vient pour la première fois. Elle a été entraînée par une copine mais elle constate chez elle, le recul de la dune : "Depuis quelques années, la dune recule parfois d'une dizaine de mètres et j'ai les photos on voit le changement, c'est impressionnant, à certains endroits il n'y a plus de plage". Un sapin pour remédier à l'érosion, au début cela a surpris Agnès mais elle est ravie : "C'est une très bonne idée, et comme on dit "ce qui vient de la terre retourne à la terre".

La dune et la végétation protégées par les sapins

La chaîne de sapins coincés au pied des dunes protège la dune en elle même mais aussi la végétation qui la maintient explique Nadia Dupeux, secrétaire de l'association Dunes Attitudes : "On voit qu'il y a de la végétation qui a poussé à travers les sapins, cela ne l'empêche pas de pousser et cela permet de fixer le pied de dunes qui est très important car c'est là que la mer frappe quand elle est très haute".

La base des sapins est au préalable taillée par les agents de l'Office national des forêts, l'ONF pour éviter que le vent les emportent. Au fil du temps, on ne voit plus les sapins des années précédentes explique Gérard Juin, le président de l'association : "Les sapins vont être recouverts spontanément avec le sable et le vent, ils vont recréer un volume dans la dune. Normalement les végétaux on les voit plus l'été ou quasiment plus, en gros il y a des sapins dans la dune, ils existent mais ils sont sous le sable".

En hauteur, plus d'un mètre de sable gagné

Selon Philippe Pouvesl de l'ONF, cette action a permis "de gagner entre 1,20 et 1,40 mètres de hauteur de sable en trois ans c'est pas mal". L'objectif pour l'association c'est de développer cette idée au delà des frontières de la Charente-Maritime. Selon Gérard Juin, son président : "D'autres commune du littoral aquitain réutilisent aussi des végétaux pour consolider des dunes mais l'idée est allée encore plus loin, on a reçu un message d'une école de Miami qui nous a dit que c'était très intéressant et qu'ils allaient lancer cette action pour les dunes de Miami en Floride. Ce qu'on aimerait c'est lancer une action commune et une sensibilisation commune".