Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La taxe inondation instaurée dans l'agglomération Valence-Romans

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le Conseil d'agglomération Valence-Romans a voté ce jeudi soir l'instauration de la taxe Gémapi. En théorie, environ 4,5 euros par habitant cette année, mais certainement moins.

Avis de taxe habitation (image illustration)
Avis de taxe habitation (image illustration) © Maxppp - Julio PELAEZ

Les habitants de l'agglo Valence-Romans vont payer la taxe inondation à l'automne prochain. C'est désormais aux communautés de communes ou d'agglomération de financer les travaux sur les cours d'eau, les aménagements pour éviter les débordements dus aux crues. Elles ont récupéré la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention Inondation). L'agglo Valence-Romans doit prélever un million d'euros sur l'année 2018.

Un million d'euros à collecter en 2018

En théorie, un million d'euros réparti sur 215 000 habitants, cela fait environ 4,5 euros par habitant. Mais ce n'est qu'en théorie. Les services fiscaux doivent répartir le somme à collecter, un million, sur quatre impôts: taxe d'habitation, taxe foncière, taxe sur le foncier non bâti et contribution foncière des entreprises. L'agglo a calculé : pour un foyer qui habite une maison de 100 mètres carrés, la taxe devrait représenter 2 euros par personne environ.

Dans l'absolu, l'Agglo pourrait collecter neuf millions d'euros, puisque l’État a fixé comme plafond pour cette taxe 40 euros par an et par habitant.

Peu de débat à l'Agglo, aucun vote contre

Cet argent doit permettre de financer une partie des travaux prévus sur la Joyeuse et la Barberolle, travaux de renforcement de digue, de retenue d'eau pour éviter tout risque d'inondation. L'instauration de cette taxe n'a provoqué que peu de débat jeudi soir en conseil d'agglo. Une seule élue l'a qualifié d'injuste. Personne n'a voté contre, il n'y a eu qu'une poignée d'abstentions.

Christian Gauthier, élu adjoint aux finances sur l'Agglo Valence Romans

L'Agglo Valence-Romans a aussi voté jeudi soir la taxe d'enlèvement des ordures ménagères avec un taux en baisse et désormais harmonisé sur tout le territoire, un taux de 7,95%. Cela peut faire jusqu'à 26 euros d'économies par an pour certains foyers assure la majorité.