Climat – Environnement

La tempête Petra secoue la Bretagne

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Loire Océan mercredi 5 février 2014 à 17:12

St Guénolé sous les eaux
St Guénolé sous les eaux © Jérôme Cadet-Radio France

Des vents allant jusqu'à 153 km/h ont été enregistrés à la pointe de la Bretagne mardi soir. Neuf départements sont en vigilance orange. 15.000 foyers bretons étaient toujours privés d'électricité en milieu d'après-midi.

La tempête Petra a balayé les côtes atlantiques, avec des rafales jusqu'à 150km/h. Neuf départements de la Manche et de l'Atlantique étaient toujours en vigilance orange "vagues-submersion" par Météo-France (Charente-Maritime, Côtes-d'Armor, Finistère, Gironde, Landes, Loire-Atlantique, Morbihan, Pyrénées-Atlantiques et Vendée).

25.000 foyers ont été privés d'électricité mercredi en Bretagne, principalement dans le Finistère, à la suite du passage de la tempête. 9.000 foyers finistériens étaient toujours privés d'électricité en milieu d'après-midi. 3.500 dans le Morbihan.

Dans le Finistère, où plusieurs axes routiers ont été coupés à la suite de chutes d'arbre, les pompiers ont procédé à quelque 500 interventions mais aucun incident majeur n'a été signalé, hormis la chute d'un arbre sur une citerne de 800 kilos de gaz propane à Concarneau qui a entraîné l'évacuation des habitants des alentours. 

A Saint-Guénolé, l'eau a envahi les rues. A Quimperlé, la Laïta a débordé de nouveau.

Mercredi matin, le pont d'Iroise, à Brest, a été coupé à la circulation, tout comme la route nationale reliant Brest à Quimper, à cause de chutes d'arbres. Le pont d'Iroise a pu rouvrir en début d'après-midi. 

Dans le Morbihan, "le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a mené 255 interventions depuis hier 16h, essentiellement pour des chutes d'arbres (166) ou de câbles électriques, et principalement sur le nord-ouest du département. A Gâvres, pour prévenir tout risque d'isolement, le SDIS a positionné un train de véhicules (incendie, assistance sanitaire) indique la préfecture du Morbihan dans un communiqué. 

Les côtes du littoral déjà mises à rude épreuve ces derniers jours, ont de nouveau souffert des fortes vagues.

Ces fortes vagues ont endommagé certains ouvrages comme la digue du Conquet (Finistère) et accéléré l'érosion des cordons dunaires.

Entre le continents et les îles du Morbihan (Groix, Houat, Hoedic et Belle-Ile) tous les départs ont été annulés mercredi. Même chose entre Audierne et l'Ile de Sein et Molène et Ouessant

En Loire-Atlantique, le vent a soufflé avec des rafales de 100 km/h à Saint-Nazaire. 80 km/h à Nantes. A Vertou, un hangar a chevaux s'est soulevé et à atterri sur la route. 

En Charente-Maritime, 2500 foyers ont été privés de courant au plus fort de la tempête. Des poteaux électriques ont été arrachés sur l'Ile d'Oléron. 

Une nouvelle dépression avec des vents forts est de nouveau prévue pour jeudi soir.

Vigilance Météo France - Aucun(e)
Vigilance Météo France