Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La tempête Zeus n’épargne pas la Corse

mardi 7 mars 2017 à 6:10 Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM

Des rafales atteignant les 180 km/h, un homme grièvement blessé à Ajaccio, des avions cloués au sol, un trafic maritime perturbé, la Corse n’a pas été épargnée par le tempête Zeus qui a traversé le pays ces dernières heures.

La tempête Zeus n'a pas épargné la Corse
La tempête Zeus n'a pas épargné la Corse © Maxppp -

Corse

La tempête Zeus qui balaie la France depuis lundi 6 mars n’a pas manqué de faire étape en Corse. L’île a été soumise à un régime venteux très important. On y a enregistré des rafales atteignant et dépassant souvent les 180 km/h. La tempête a occasionné de nombreux dégâts et fait un blessé grave. Un homme de 77 ans a été grièvement blessé par une tôle. Touchée à la tempe et au niveau de la carotide, la victime a été opérée en urgence au centre hospitalier d’Ajaccio.

A Ajaccio, toujours, parc Berthault, un pin de 18 mètres est tombé sur la chaussée, endommageant quatre voitures en stationnement.

Pour le reste, les secours n’ont pas enregistré d’appels de détresse. Les interventions se sont résumées à des arbres couchés sur les routes.

La tempête Zeus n’a par ailleurs pas épargné le réseau électrique. En fin de journée de lundi, environ 15.000 clients d’EDF étaient privés d’électricité. Le travail effectué par les équipes d'intervention a permis dans un premier temps de réduire de moitié le nombre de foyers sans courant. Un retour à la normale est envisagé dans la journée.

Trafic aérien paralysé

Les conséquences les plus importantes de cette tempête ont été enregistrées dans le domaine aérien. Les quatre aéroports insulaires ont été fermés dans l’après-midi de lundi. Rien au départ, rien à l’arrivée. Le trafic reprend normalement ce matin.

Enfin, au niveau maritime, la navigation n’a pas été interrompue. L’appareillage des navires a été anticipé ou différé.

L'alerte orange vents violents est désormais levée sur les deux départements. En revanche, cette alerte est maintenue en Corse du Sud pour "vagues - submersion".