Climat – Environnement

A la Une, Hillion ferme ses plages à cause des algues vertes, la LGV et les pro et le parc d'attractions Avalonys

Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique jeudi 29 juin 2017 à 8:15

Chemin d'accès à la point des guettes à Hillion le mercredi 28 juin
Chemin d'accès à la point des guettes à Hillion le mercredi 28 juin © Radio France - Johan Moison

L'essentiel de l'actualité de ce jeudi, c'est Hillion dans les Côtes d'Armor qui ferme ses plages à cause des algues vertes. Zoom aussi sur la SNCF qui chouchoute ses clients pro de la LGV Bretagne. Et puis un projet de parc d'attractions à Guipry-Messac.

Algues vertes : en baie de Saint-Brieuc, Hillion ferme la quasi-totalité de ses plages

Du jamais vu ! La commune d’Hillion dans la baie de Saint-Brieuc a fermé ce mercredi après-midi la quasi-totalité de ses plages (quatre sur six) pour "risque sanitaire". En cause : les algues vertes qui s’échouent en masse cette année et présentent un risque pour la santé. Explications et photos à retrouver ici.

LGV Paris-Bretagne : la clientèle pro chouchoutée

La SNCF veut faire abandonner l'avion aux patrons (ici une rame du TGV Océane entre Paris et Bordeaux) - Aucun(e)
La SNCF veut faire abandonner l'avion aux patrons (ici une rame du TGV Océane entre Paris et Bordeaux) - Maxppp

Avec la ligne à grande vitesse, la SNCF veut séduire les entreprises. Pour inciter la clientèle professionnelle à prendre le train plutôt que l’avion, la compagnie ferroviaire accompagne le lancement de la LGV entre Paris et la Bretagne de services à destination de la clientèle pro. Pour en savoir plus c'est par .

Bretagne : un parc d'attraction pourrait voir le jour sur des terres agricoles à Guipry-Messac

Le projet de parc d'attraction Avalonys à Guipry-Messac - Kim Martin/ Enez Aval - Aucun(e)
Le projet de parc d'attraction Avalonys à Guipry-Messac - Kim Martin/ Enez Aval

La commune de Guipry-Messac, en Ille-et-Vilaine, va t-elle accueillir un parc d'attractions dédié aux légendes arthuriennes ? C'est en tous cas le projet d'une petite entreprise costarmoricaine Enez Aval qui ambitionne une ouverture en 2021 ou 2022. Mais il y a des oppositions localement. Plus d'explications ici.