Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

La vallée du Rhône et l'Ouest-Ardèche passent en alerte rouge à la pollution

dimanche 5 août 2018 à 19:55 Par Jade Peychieras, France Bleu Drôme Ardèche

L'épisode de pollution à l'ozone s'aggrave en Drôme-Ardèche. La préfecture vient de déclencher l'alerte rouge dans la vallée du Rhône et dans l'Ouest-Ardèche. Dans le même temps, le bassin de l'Est de la Drôme est placé en alerte orange.

L'épisode devrait durer encore plusieurs jours.
L'épisode devrait durer encore plusieurs jours. - Atmo

Drôme, France

Après deux jours en vigilance orange, la vallée du Rhône vient d'être placée en alerte rouge à la pollution à l'ozone par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, qui surveille la qualité de l'air. L'épisode est notamment dû aux températures caniculaires qui sévissent dans cette zone depuis plusieurs jours, et il devrait durer encore plusieurs jours. Dans le même temps, la vigilance orange vient d'être déclenchée sur le bassin de l'Est de la Drôme. Il y a 4 niveaux de vigilance, vert, jaune, orange et rouge, rouge étant le plus grave.

L'ozone est un polluant qui se forme sous l'effet de la chaleur. Avec la canicule de ces derniers jours, le Soleil a fait réagir des polluants entre eux, les oxydes d'azote par exemple, que l'on retrouve dans le trafic routier, et certains composés organiques volatiles issus de l'industrie.

Irritations et essoufflements

Concrètement, l'ozone peut provoquer des irritations des yeux, du nez, de la gorge, ou encore des essoufflements. La préfecture conseille d'éviter les activités physiques intenses en plein air. Si vous êtes une personne sensible ou vulnérable (femme enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes soufrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques), essayez plutôt de sortir le matin, ou le soir après 20 heures. En revanche, il faut continuer à aérer votre maison.

Des mesures pour éviter davantage de pollution

Pour l'instant, aucune circulation différenciée n'a été mise en place chez nous comme en Isère ou en région parisienne, mais les préfectures de la Drôme et de l'Ardèche ont toutefois acté plusieurs mesures. Si vous aviez prévu de faire un barbecue, mieux vaut reporter ! A moins que vous ayez un barbecue au gaz ou à l'électricité : les grillades avec du charbon de bois ou tout autre combustible solide sont interdites. Si vous comptiez jardiner avec ce beau temps, c'est râpé aussi : interdit aussi de faire brûler du bois ou des déchets. Interdit d'utiliser des outils qui marchent à l'essence comme les tondeuses ou les taille-haie. Il n'y aura pas de feu d'artifice non plus. Interdits eux aussi. 

Côté transports, la vitesse est toujours abaissée de 10 à 20 km/h heure selon les routes. Si vous pouvez prendre le vélo, c'est encore mieux. Pour les entreprises et les industries, ça se corse aussi : la préfecture demande de réduire les activité qui génèrent de la poussière, comme les démolitions de bâtiment. Elle demande aussi d'arrêter, globalement, toute activité qui émet des polluants, des particules fines, des composés volatiles, jusqu'à la fin de l'épisode.