Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ville de Poitiers abat 55 arbres malades de la suie de l'érable

-
Par , France Bleu Poitou

La ville de Poitiers contrainte d'abattre 55 arbres malades de la suie de l'érable; un champignon qui grignote le tissu ligneux de l'arbre et dont les spores peuvent aggraver les problèmes respiratoires des personnes fragiles. Le traitement nécessite de respecter des règles strictes.

Les arbres atteints de la maladie de la suie de l'érable sont forcément coupés et brûlés
Les arbres atteints de la maladie de la suie de l'érable sont forcément coupés et brûlés © Radio France - Isabelle Rivière

La Ville de Poitiers contrainte d'abattre 55 arbres malades ! La faute à la maladie de la suie de l'érable, un champignon qui assèche littéralement le tronc et les branches, et qui laisse une pellicule noire sur les écorces. Cette maladie qui n'a pas de traitement chimique nécessite un abattage en règle et une incinération, le tout en respectant des mesures de précaution très strictes car les spores de ce champignon, s'ils sont inhalés, peuvent aggraver les problèmes respiratoires de personnes déjà fragiles. 

Des spores allergisants pour l'homme

Ce n'est pas un hasard si l'abattage a lieu en hiver car avec l'humidité, au moins, les spores sont plaqués contre l'écorce. Par temps sec en revanche, il suffit d'un coup de vent pour les disséminer dans l'air. Ces spores profitent de la moindre entaille dans l'écorce pour s’immiscer dans le tissu ligneux de l'arbre (c'est à dire la chair de l'arbre), et là, le champignon grignote.

Vincent Pellerin, le "Monsieur Arbres" de la ville de Poitiers avec de la suie de l'érable sur le doigt
Vincent Pellerin, le "Monsieur Arbres" de la ville de Poitiers avec de la suie de l'érable sur le doigt © Radio France - Isabelle Rivière

La suie de l'érable apparaît généralement après des étés chauds et secs comme on a connu en 2017 et 2018... Il ne faut que quelques années au champignon pour tuer un arbre adulte. 

"Pas de traitement chimique possible, le seul moyen pour en venir à bout, c'est de couper l'arbre et le brûler", précise Vincent Pellerin, le responsable du patrimoine arboré au sein du service espaces verts de la ville de Poitiers.

La suie d'érable : quelques taches au début
La suie d'érable : quelques taches au début © Radio France - Isabelle Rivière

Des précautions d'abattage et d'incinération 

Mais attention ! Le transport des arbres coupés se fait sous bâche jusqu'au point d'incinération. Par ailleurs, pour réaliser ces opérations, les agents des espaces verts sont obligés de porter des masques filtrants et des combinaisons intégrales qu'ils changent entre deux déplacements pour éviter de contaminer les zones boisées saines.

184 arbres replantés

Cette année, la ville a abattu 131 arbres en tout, dont 55 malades de la suie de l'érable. En contrepartie, elle va en replanter 184, de jeunes plants, d'essences différentes (des charmes entre autres) dans les espaces clairsemés des zones boisées du patrimoine arboré de la ville de Poitiers. 

Les surfaces noires sur les troncs sont de la suie d'érable, une maladie liée à un champignon du bois
Les surfaces noires sur les troncs sont de la suie d'érable, une maladie liée à un champignon du bois © Radio France - Isabelle Rivière
Choix de la station

À venir dansDanssecondess