Climat – Environnement

Lancement du centième numéro de la revue "Le Chasseur Comtois"

Par Simon Chrétien, France Bleu Besançon mercredi 2 avril 2014 à 18:52

La Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs organisait mercredi 2 avril une cérémonie pour célébrer la sortie du centième numéro du "Chasseur Comtois", la revue trimestrielle aux plus de 6.000 abonnés.

Lancée en 1986, cette revue est devenue aujourd'hui un outil de communication essentiel pour la Fédération des Chasseurs du Doubs . Un hors-série spécial va sortir pour marquer l'événement. L'occasion d'y retrouver quelques "unes" marquantes et de constater l'évolution de la chasse et de l'image des chasseurs au fil des années.

Rassemblés à Gonsans ce mercredi, les représentants nationaux de la chasse, quelques élus et les responsables de chasse des départements voisins ont salué ce centième numéro.

Montrer que les chasseurs s'intéressent à autre chose

Mais cette cérémonie était surtout l'occasion de récompenser l'un des chasseurs du département : Gilles Mareschal. Cet ancien président du GIC, le Groupement d'Intérêt Cynégétique de la Vallée du Drugeon (l'organisation qui s'occupe de la gestion du gibier dans cette zone humide du Haut Doubs) a reçu une médaille d'honneur des mains de Jean-Pierre Poly, le directeur général de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Pendant vingt ans, il a oeuvré pour la sauvegarde de la biodiversit é dans cette région. "Il a rassemblé l'ensemble des acteurs de la chasse dans une politique de gestion et a su montrer que les chasseurs étaient capables de s'intérresser à autre chose" a tenu à préciser Jean-Pierre Poly en évoquant l'action de Gilles Mareschal.

Chasse bob 2

Bernard Baudin, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs de France était également présent. Deux grandes personnalités du monde de la chasse ont donc fait le déplacement dans le but également de féliciter le travail mené depuis plusieurs années par la Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs, pionnière en matière de recherche, de formation et de sécurité. "Elle montre l'exemple d'une chasse responsable et durable " a souligné Jean-Pierre Poly.

 

Chasse SON

La fédération départementale des chasseurs du Doubs compte 16 salariés, des techniciens, des juristes mais aussi des scientifiques. Elle met en place d'ailleurs plusieurs programmes scientifiques en lien avec l'université de Franche-Comté.