Culture – Loisirs

Landes : bientôt un seul sentier de 130 kms autour de l'Adour

Par Nelly Assénat, France Bleu Gascogne dimanche 18 septembre 2016 à 20:40

Le sentier est conçu principalement sur des chemins existants, qu'il a parfois fallu dégager comme ici à Candresse
Le sentier est conçu principalement sur des chemins existants, qu'il a parfois fallu dégager comme ici à Candresse © Radio France - Nelly Assénat

Un seul sentier de 130 kms va être aménagé pour découvrir les environs de l'Adour, entre Dax et Aire-sur-L'Adour. Il sera praticable à pied, mais aussi parfois à vélo et en cheval. Le premier tronçon de 12 kms est inauguré ce mardi 20 septembre 2016 entre Dax et Candresse.

Objectif : que les Landais se réapproprient l'Adour !

Cela fait 20 ans que le projet a déjà été évoqué. En février 1997 une étude sur les berges de l'Adour préconisait l'ouverture de certains chemins près du fleuve. C'est donc chose faite ce mardi 20 septembre 2016 : un premier tronçon de 12 kms est inauguré entre Candresse et Dax. Il s'agit d'un sentier entre sous-bois, barthes mais aussi saligues (forêts marécageuses).

Des aménagements naturels

C'est le syndicat du moyen Adour Landais (SIMAL) qui pilote le dossier. Le sentier a pour principal objectif de valoriser le patrimoine naturel de l'Adour car "l'Adour, tout le monde le connait dans les Landes, mais personne ne le connaît intimement", estime Alice Tastet du SIMAL. La jeune femme surveille les derniers travaux et notamment l'installation d'une passerelle en bois (pour respecter l'environnement) au dessus du ruisseau de l'Arroudet entre Saint-Vincent-De-Paul et Candresse.

Des aménagements naturels ont parfois dus être conçus comme ici pour enjamber un ruisseau - Radio France
Des aménagements naturels ont parfois dus être conçus comme ici pour enjamber un ruisseau © Radio France - Nelly Assénat

Le Sentier de l'Adour parcourra 130 kms au final. Parfois, des sentiers existants ont été utilisés, parfois il a fallu ouvrir des passages et parfois le sentiers entre chez des particuliers qui ont accepté de céder un droit de passage. Il s'agit d'un sentier continu le long du fleuve, mais pas forcément avec l'Adour visible à chaque fois. Au contraire, il faut souvent s'enfoncer dans les sous-bois pour suivre le parcours.

"Il s'agit de mettre en avant tout notre patrimoine, n'imaginez pas 130 kms de berges aménagées au bord de l'Adour, avec vue sur le fleuve", prévient Alice Tastet.

Relier en 2019 Dax et Aire-sur-l'Adour

28 communes seront traversées au départ de Dax, en passant par Hinx, Préchacq-les-Bains, Onard, Cauna, Saint-Maurice-sur-L'Adour ou encore Duhort-Bachen.

Le sentier de l’Adour devrait arriver à Mugron en 2017 puis Aire-sur -l’Adour en 2019.

Les sentiers seront balisés mais,il n'y aura aucun parking pour se garer, par souci écologique. Les promeneurs devront laisser leur voiture au bord d'un chemin forestier, comme pour aller chercher les champignons, avant de s'enfoncer dans les bois ou de se promener dans les barthes.

Une promenade sur l’eau est aussi en réflexion, avec un parcours de canoë kayak entre Aire-sur-l’Adour et Mugron.

Le Sentier de l'Adour coûtera 700 000 euros financés par le SIMAL, le Conseil Départemental le pays Adour Chalosse Tursan et l'Agence de l'Eau Adour Garonne.