Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Landes : le dragage du lac d'Hossegor est terminé

-
Par , France Bleu Gascogne

Près de 100 000 m3 de sable ont été dragués du fond du lac d'Hossegor et déplacés sur la plage de Santocha, à Capbreton.

Près de 100 000 m3 de sable ont été dragués du fond du lac d'Hossegor.
Près de 100 000 m3 de sable ont été dragués du fond du lac d'Hossegor. © Maxppp - Maxppp

Hossegor, France

C'est la fin d'un long feuilleton : les travaux de dragage du lac d'Hossegor sont terminés. Ce chantier consistait à désensabler le lac, afin de permettre à nouveau la circulation de l'eau et de la flore, puis de réensabler la plage de Santocha à Capbreton, soumise à l'érosion.

Il avait commencé en décembre dernier et avait plusieurs fois été stoppé du fait de problèmes techniques, mais surtout à cause des recours devant le tribunal administratif de la Sepanso, l'association de protection de l'environnement.

A cause de ces multiples retards, la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud n'a pas entièrement atteint ses objectifs : en effet, elle espérait retirer 118 000 m3 de sable. Mais près de 96 000 m3 ont en réalité été dragués.

"Il faudra des entretiens réguliers"

Cependant, cela permettra malgré tout au lac d'Hossegor d'à nouveau "respirer". "Il était important et urgent de faire quelque chose, même si le dragage est insuffisant", assure Patrick Laclédère, le maire de Capbreton et vice-président de la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud.

En revanche, il prévient qu'il "faudra assurer le suivi de cette opération par des entretiens réguliers de dragage, qui devront s'effectuer à hauteur de 10 000, 20 000 m3 tous les deux ans. Cette période d'entretien sera évidemment importante", explique le maire de Capbreton. "Faire une opération de dragage ponctuelle, c'est bien, mais elle doit s'accompagner d'une phase d'entretien et de suivi", ajoute-t-il.

Choix de la station

France Bleu