Infos

Landes : on est proche du record de sécheresse pour un mois de juillet

Par Clément Guerre, France Bleu Gascogne et France Bleu mardi 2 août 2016 à 15:56

secheresse main
secheresse main © Yves Renaud / Radio France

Situation de sécheresse déclarée par Météo France. Dans les Landes il a plu en juillet 2016, mais deux fois moins que l'année dernière à la même époque. Normalement, il devrait pleuvoir quatre fois plus pour réguler la nature.

Dans les Landes, nous sommes passés très proche du record de sécheresse au mois de juillet. Météo France assure que la quantité de pluie est quatre fois inférieure à la normale cette année.

Moins de 3 jours de pluie dans le mois

Météo France explique que la sécheresse est "le manque de pluie conjuguée à de fortes températures". L'année 2013 est la référence en la matière avec un seul jour de pluie et une pluviométrie inférieure à 7 mm. Si certains climatologues ont pensé battre ce record, en 2016 il est quand même tombé 11 mm en moyenne dans les Landes.

On a été assez surpris cette année, dans les Landes il a plu moitié moins que ce qu'il a plu en juillet 2015 — Olivier Cabane climatologue à Météo France

Cette année 2016 n'est donc pas loin du record de 2013. Dans les Landes, il a plu cinq à sept jours au sud de l'Adour et deux à trois jours au nord du fleuve (chiffres de Météo France). "C'est un énorme déficit de pluie", reconnait Olivier Cabane climatologue à Météo France. Dans un monde parfait, il devrait pleuvoir autour de 10 jours en juillet dans le département.

La faute à l'anticyclone 

Pour le climatologue Olivier Cabane, aucun doute, les Landes sont passées cette année "parmi les départements français les plus secs en juillet". Pour lui, c'est tout le sud-ouest qui manque de pluie.

C'est la faute à un fort anticyclone présent sur quart sud-ouest qui a engendré très peu d'humidité dans l'air et des températures qui sont souvent passées au dessus des 30 degrés. C'est un climat qui pose des problème car même si les nappes phréatiques ont encore des réserves d'eau, les sols eux sont de plus en plus secs.

Les sols et la végétation en manque d'eau peuvent aussi, selon le climatologue, être l'une des causes des nombreux incendies de ces derniers jours dans les Landes.

Partager sur :