Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le 3e mois de juillet le plus chaud depuis 1959 dans nos deux Charentes

lundi 30 juillet 2018 à 17:03 Par Marie-Laurence Dalle, France Bleu La Rochelle

Le mois de juillet 2018 a été relativement sec et ensoleillé dans nos deux Charentes, mais surtout très chaud. C'est le 3e mois de juillet le plus chaud depuis 1959 même si aucun record de chaleur n'a été battu.

Les records de chaleur n'ont pas été battus mais juillet a été le 3ème mois le plus chaud depuis 1959 dans nos deux charentes
Les records de chaleur n'ont pas été battus mais juillet a été le 3ème mois le plus chaud depuis 1959 dans nos deux charentes © Radio France - Marie-Laurence Dalle

La Rochelle

Ce mois de juillet 2018 a été l'un des plus chaud depuis que Météo France fait des relevés dans nos deux Charentes. Le 3e mois le plus chaud depuis 1959, même si aucun record de température n'a été battu cette année.
Les températures ont dépassé de 2 à 3° en moyenne les normales saisonnières avec un maximum de 36°1 à La Couronne (16) et Nuaillé d'Aunis (17) le 26 juillet 2018 selon les relevés de Météo France. "C'est un signe du réchauffement climatique" indique Eric Beronneau le responsable Météo France pour les deux Charentes. "Ces dernières années, on voit nettement des mois progressivement plus chaud, et une hausse de la température moyenne sur l'année".

Bien loin des records de chaleur

Ces températures élevées sont bien en deçà des records de chaleur. Le 12 juillet 1949, il avait fait 41° à Saintes, 40°1 à Cognac. On note aussi un 40°8 à La Couronne le 10 juillet 1991. Météo France fait tous ses relevés sous abri, à 1m50 au dessus du sol. C'est ce qui explique la différence entre le ressenti des habitants et les mesures réelles. En plein soleil, on peut facilement rajouter 10° aux températures relevées. Il y a une 20taine de points de mesure météo pour chacun la Charente et la Charente-Maritime.  

Eric Béronneau, responsable Météo France Charente / Charente-Maritime devant ses écrans de prévision - Radio France
Eric Béronneau, responsable Météo France Charente / Charente-Maritime devant ses écrans de prévision © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Un début d’août encore plus chaud 

Les températures devraient encore s'élever dans les jours qui viennent. Eric Béronneau annonce une fin de semaine et un début de semaine suivante caniculaires : "_On attend 36 à 38° dans l'intérieur des terres voire localement plus à partir du jeudi 2 août_. Les températures seront plus élevées qu'en juillet dans les 10 prochains jours". Et pas sûr que la brise marine soit au rendez-vous pour rafraîchir les habitants des deux Charentes, selon le responsable Météo France.