Climat – Environnement

le camp des Garrigues, un camp militaire très écolo

Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Gard Lozère mercredi 29 juin 2016 à 18:43

le camp des garrigues
le camp des garrigues © Radio France - sylvie charbonnier

Des écologistes et des militaires de 16 nationalités différentes sont réunis cette semaine au camp des Garrigues à Nîmes pour un séminaire visant à concilier biodiversité et entrainement militaire. Les 4 800 hectares du camp militaire sont une immense réserve naturelle.

Des écologistes, appareil photo à la main, des protecteurs de la nature et des militaires, venus de 16 pays différents, se sont retrouvés, en début de semaine, au camp des garrigues à Nîmes pour parler préservation de la biodiversité.

En fait, cela fait des années que des partenariats sont signés, entre le ministère de la Défense et le ministère de l'Écologie, pour que les terrains militaires ne servent pas seulement à l'entrainement de nos armées mais aussi à la préservation de la bio-diversité.

C'est ainsi que, sur le camp des Garrigues, les militaires s'emploient à ne pas polluer, mais aussi à préserver les espèces qui vivent là et même à réintroduire certains animaux, comme les lapins de garenne qui avaient été décimés par la maladie.

les militaires et les petits lapins

Pour être tout à fait écolos, les militaires du camp des Garrigues ont choisi de prendre des moutons pour entretenir naturellement leurs terrains.

séminaire Life Defense Nature 2mil

visite au camp des Garrigues - Radio France
visite au camp des Garrigues © Radio France - sylvie charbonnier

La partie nord du camp des Garrigues, site classé Natura 2000, est une zone de protection spéciale (ZPS) pour les oiseaux remarquables, comme l'aigle de Bonelli, le vautour percnoptère, le circaète Jean Le Blanc, le grand duc d'Europe ou le busard cendré. Qui dira que les piou-piou ne sont pas protecteurs des oiseaux ?