Climat – Environnement

Le Canigou devient payant !

Par Marie Rouarch, France Bleu Roussillon mardi 1 avril 2014 à 6:00

Le Canigou
Le Canigou © Creative commons - robert66

La décision est désormais officielle : le Syndicat de défense de la chaîne des Pyrénées va instaurer un système de "péage" pour l'ascension du Canigou. Pour poursuivre leur balade, les randonneurs devront s'acquitter de 10 euros. Un moyen de lutter contre la dégradation du milieu liée à l'afflux de touristes.

Merci à tous ceux qui ont aimé le poisson d'avril de la rédaction de France Bleu Roussillon.

C'est un fait : le Canigou est victime de son succès. Chaque année, les randonneurs affluent par milliers pour gravir la montagne emblématique des Catalans. Une aubaine pour le tourisme, mais un gros point noir pour la montagne. Tous ces pieds qui piétinent la flore, tous ces visiteurs qui laissent traîner qui une canette vide, qui un sac plastique, détériorent le milieu. C'est contre cette réalité que le Syndicat de défense de la chaîne pyrénéenne (SDCP) a décidé de se mobiliser.

Canigou payant - PIF

Daniel Batlle, président du SDCP, est clair : "si les gens avaient plus de civisme , regrette-t-il. Mais on arrive à de tels degrés de pollution au niveau des plastiques par exemple, que ça ne peut pas continuer comme ça. Tout le monde devra donc passer à la caisse" . Le SDCP a donc pris une décision radicale : sur la période du 15 juin au 15 septembre, les randonneurs devront s'acquitter de 10 euros dans les refuges de Mariailles ou des Cortalets pour être autorisés à poursuivre leur ascension, 5 euros pour les adolescents de 12 à 18 ans.

Le pic du Canigou - Aucun(e)
Le pic du Canigou

 

"On ne peut pas faire deux poids deux mesures : ce sera le même prix pour les Catalans"Daniel Batlle, président du SDCP

Mauvaise nouvelle pour les locaux : les Catalans ne bénéficieront d'aucun tarif préférentiel, trop compliqué à mettre en place. Une vraie atteinte au symbole de tout le pays Sang et or selon le président de l'association "Canigou Rando Passion". "C'est crapuleux, lamentable , s'indigne Guilhem Peix. On ne va pas se laisser faire, on s'était déjà mobilisés pour le Pic du Madres, on est prêts à faire pareil pour notre Canigou. S'il faut faire une chaîne humaine autour du massif, on le fera, et croyez-moi, la mobilisation sera conséquente."

Canigou payant - PAF

"La randonnée, c'était le dernier espace de liberté et de gratuité"

Et si Guilhem Peix est en colère, c'est aussi parce que les associations de randonneurs n'ont absolument pas été consultées avant cette décision. Elle leur est imposée, sans discussion possible. Or, la randonné, il la vit comme une activité saine, naturelle et surtout gratuite. Pour lui, "faire payer le randonneur ne règlera pas tous les problèmes" .

Deux exceptions à ce "péage" ont d'ores et déjà été prévues : à l'occasion de la Trobada du Canigou, mi-juin et de la course du Canigou, début août. L'ascension sera alors gratuite, comme par le passé.