Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le centre de la Ligue pour la Protection des Oiseaux débordé dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Cinq fois plus d'oiseaux que les étés précédents ont été recueillis ces dix derniers jours par le refuge de la LPO de Villeveyrac (Hérault). Conséquence des fortes chaleurs, les oiseaux (une grande majorité de martinets) quittent les nids, la température atteignant les 50 degrés sous les toits.

Oiseau tombé du nid au pied du portail de l'église
Oiseau tombé du nid au pied du portail de l'église © Radio France - Patrick Vincent

Hérault, France

Le centre de la LPO de l’Hérault a été saturé d'appels téléphoniques ces dix derniers jours. De nombreux oiseaux tombés des nids, ou souffrant de la chaleur sont apportés par le public depuis le 29 juin dernier. Jusqu’à 150 oiseaux par jour la semaine dernière au moment des fortes chaleurs ont été apportés contre cinq fois moins les étés précédents. Impossible de quantifier la mortalité précise la Ligue pour la protection des oiseaux.

La sécheresse a des conséquences notables dans l’Hérault mais aussi partout en France. Le constat est le même dans tous les centres de soins. Tous les records ont été pulvérisés. 

Parmi les oiseaux apportés, on trouve de très nombreux martinets, des oisillons tombés des nids souffrant de la chaleur sous les tuiles des toits. Le nombre d’oiseaux et de petits mammifères nécessitant des soins explose. Le refuge de la LPO de Villeveyrac a été contraint de refuser des oiseaux apportés. Le centre est saturé.

Deux centres de soins dans l'Hérault : celui de la LPO à Villeveyrac et celui l’association Goupil Connexion à Ganges  

"Cette période est une période charnière car nous sommes en pleine reproduction", explique la LPO. Pierre Maitre, le directeur départemental de la LPO de l’Hérault redoute une nouvelle canicule d’ici la fin de l’été. 

"Autant d’oiseaux apportés, c’est du jamais vu."

"La situation reste très tendue en termes de possibilité d’accueil dans l'Héraut" dit Pierre Maigre, le responsable départemental

Pour ceux qui ne peuvent pas apporter des oiseaux au centre de  la LPO,  un système de rapatrieur a été mis en place. Des bénévoles peuvent, dans certains cas, recueillir les oiseaux dans le département mais aussi les départements limitrophes.