Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le chantier de la déviation de Jargeau stoppé par... une fleur !

-
Par , France Bleu Orléans

Le chantier de déviation de Jargeau est de nouveau à l'arrêt ! Une espèce protégée - la corydale solide - a été découverte sur le site à St Denis-de-l'Hôtel, le Département du Loiret a alerté le préfet : des mesures compensatoires devront être prises. En attendant, le chantier est suspendu.

La chorydale solide est assez commune dans le lit de majeur mais elle n'avait pas été répertoriée jusque là à St Denis-de-l'Hôtel
La chorydale solide est assez commune dans le lit de majeur mais elle n'avait pas été répertoriée jusque là à St Denis-de-l'Hôtel - Capture d'écran du site visoflara.com

Loiret, France

Nouvel épisode dans le feuilleton très nourri du projet de déviation de Jargeau ! Le chantier est de nouveau suspendu, cette fois-ci en raison... d'une fleur : la "corydale solide", c'est une espèce protégée qui a été découverte lors des travaux de déboisement à St Denis-de-l'Hôtel. Jusqu'ici, cette espèce n'avait pas été répertoriée à cet endroit.

Aussitôt alerté par le Département du Loiret, qui porte ce projet de déviation, le préfet a saisi le CNPN, le conseil national de la protection de la nature, et a suspendu le chantier jusqu'à nouvel ordre. Dans la pratique, il faudra sans doute définir et prendre des mesures compensatoires pour protéger cette fleur.

Le Département du Loiret a annoncé ce nouveau rebondissement sur son site Internet - Aucun(e)
Le Département du Loiret a annoncé ce nouveau rebondissement sur son site Internet - Capture d'écran

La procédure peut prendre plusieurs mois - un aléa dont prend acte Marc Gaudet, le président du conseil départemental du Loiret : "Cette plante est réapparue tout simplement parce qu'on a déboisé, et qu'avec la lumière, la plante est ressortie. Il y a aura des mesures conservatoires, il faudra déplacer cette fleur, la réimplanter ailleurs que sur le tracé de la déviation, et veiller à ce qu'elle continue à pousser. C'est un aléa, il faut s'y attendre ! Nous avons eu récemment la même problématique avec le persil des montagnes qui a été trouvé sur le site du carrefour giratoire de Châteauneuf-sur-Loire.

Et Marc Gaudet tient à souligner l'attitude du Département du Loiret dans ce nouvel épisode : "_C'est notre écologue qui a repéré cette plante_, cela montre que nous sommes très vigilants sur ces questions. La collectivité doit respecter les règles, et les règles, on les respecte ! Cela va d'ailleurs dans le sens de ce qu'a dit François de Rugy, le ministre de l'Ecologie sur France Bleu Orléans : dès l'instant où toutes les procédures sont respectées, il n'y a pas de raison de remettre en cause un projet comme celui-là." C'est tout de même une mauvaise nouvelle pour le Département, car certains travaux de déboisement sont interdits au-delà du 31 octobre et pendant l'hiver pour protéger les chauve-souris.

Rappelons que ce projet de déviation consiste à construire 15 km de route avec un nouveau pont sur la Loire entre Darvoy et Mardié, pour désengorger le centre-ville de Jargeau. C'est la deuxième fois que le chantier est suspendu : la première fois, c'était entre janvier et octobre 2018, un arrêté préfectoral permettant de détruire certaines espèces protégées pour le besoin des travaux avait été retoqué par la justice administrative, pour des raisons de forme.

Choix de la station

France Bleu