Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le Château de La Ferté-Saint-Aubin menacé par la vase

lundi 30 octobre 2017 à 17:18 Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans

A La Ferté-Saint-Aubin, le château subit encore les conséquences des inondations du printemps 2016. La vase s'accumule dans les douves du château et son propriétaire demande un soutien de la part de l'État.

Le château de La Ferté-Saint-Aubin avait été encerclé par les eaux lors des inondations de 2016.
Le château de La Ferté-Saint-Aubin avait été encerclé par les eaux lors des inondations de 2016. © Radio France - Lancelot Guyot

La Ferté-Saint-Aubin, France

Une rencontre s'est tenue ce matin entre le propriétaire du château et la direction régionale des affaires culturelles (DRAC). Rencontre importante, car l'édifice ne s'est pas totalement remis des inondations de l'an dernier. En juin 2016, le château de La Ferté-Saint-Aubin avait subi la montée des eaux du Cosson, les sous-sols et les cuisines avaient été noyées sous les eaux. Lancelot Guyot, le propriétaire, a pu financer les travaux grâce à son assurance et ses fonds propres mais depuis l'été c'est un nouveau problème qui est apparu.

Des travaux estimés à 120.000€

L'inondation a remué et déplacé la vase au fond des cours d'eau qui entourent le château. Elle s'amoncelle dans les douves et menace les fondations. Pour Lancelot Guyot, il y a urgence à enlever cette vase, mais c'est un chantier qui coûtera cher, 120.000€ environ. Le propriétaire n'a cette fois pas les moyens d'engager des travaux. Il espérait une aide de la DRAC ce lundi, mais celle dernière lui a indiqué ne rien pouvoir faire tant que cela ne touche pas directement le bâtiment. Des agents doivent tout de même se déplacer sur le site dans deux semaines. La DRAC a aussi renvoyé Lancelot Guyot vers la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), l'organisme en charge des cours d'eaux.

À ÉCOUTER : "À certains endroits, ça ne ressemble plus à des douves" - Lancelot Guyot

En juin 2016 Audrey Azoulay, la ministre de la Culture de l'époque, avait promis 8 millions d'euros pour aider les propriétaires privés de châteaux et monuments victimes des inondations. Elle avait fait cette annonce au château de Chambord, inondé lui aussi. Depuis, il ne s'est rien passé, regrette Lancelot Guyot.