Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le Cher mise sur les véhicules électriques

lundi 26 novembre 2018 à 19:14 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

La 96eme et dernière borne de recharge pour véhicules électriques du réseau E.Car 18 opérationnelle : elle se situe sur les remparts de Sancerre. Il aura fallu trois ans au syndicat de l'énergie du Cher pour mailler le département.

A Sancerre, la borne de de recharge électrique du SDE 18 est implantée sur les remparts.
A Sancerre, la borne de de recharge électrique du SDE 18 est implantée sur les remparts. © Radio France - Michel Benoit

Sancerre, France

Le Cher est maintenant branché : une borne tous les 20 km environ pour pouvoir traverser sans encombre le département.  L'état a financé à 50 % ce réseau, mais ce ne sera plus le cas pour l'avenir... Il fallait donc profiter de l'occasion puisque l'investissement n'est pas anodin. Chaque borne vaut 8.000 euros. Reste maintenant à développer  leur usage.

Laurent Pabiot, maire de sancerre (à gauche) et Aymar de Germay, président du syndicat de l'énergie du Cher, (à droite) - Radio France
Laurent Pabiot, maire de sancerre (à gauche) et Aymar de Germay, président du syndicat de l'énergie du Cher, (à droite) © Radio France - Michel Benoit

Si le réseau existe désormais, les automobilistes eux, sont encore assez réticents aux véhicules électriques. Le nombre d'abonnés à E.car18 reste limité : " Nous avons 450 personnes inscrites pour le moment, titulaires d'une carte d'abonnement dans le département, explique Aymar de Germay, président du syndicat de l'énergie du Cher. Et on se rend compte sur 100 charges, il y en a 80 qui proviennent de gens du Cher, et 20 de voyageurs extérieurs. Evidemment, le réseau est ouvert à tous. Il y a une interopérabilité pour faciliter les déplacements. c'est essentiel." 8.000 bornes sont accessibles en France, 50.000 en Europe. 

La borne de recharge E.car 18, installée sur les remparts de Sancerre. - Radio France
La borne de recharge E.car 18, installée sur les remparts de Sancerre. © Radio France - Michel Benoit

Comptez environ une demi-heure pour une charge rapide.  L'autonomie est d'environ 200 km pour un véhicule électrique de base. Suffisant pour un second véhicule dans un ménage : " Dans le contexte actuel de taxation des carburants classiques, les habitants du Cher devraient se poser la question d'investir dans un véhicule électrique, y compris pour ceux qui habitent dans des petits villages, insiste Aymar de Germay. C'est très économique (2 euros le plein) et très pratique pour aller travailler notamment, d'autant qu'on trouve aujourd'hui des véhicules d'occasion à des prix nettement plus abordables." 

Comptez une demi heure pour une charge rapide. - Radio France
Comptez une demi heure pour une charge rapide. © Radio France - Michel Benoit

Ces bornes pourront aussi intéresser les citadins qui n'ont pas de prise pour recharger chez eux la nuit. Cette borne à Sancerre vise les 450.000 visiteurs annuels, même s'ils sont rares à rouler en véhicule électrique pour l'instant. Pour Laurent Pabiot, maire de Sancerre, c'est un investissement pour l'avenir : " D'autant que certains constructeurs automobiles vont abandonner l'hybride pour proposer des véhicules 100 % électriques."  Il y a trois bornes dans le Sancerrois et les câbles sont prêts pour une quatrième dans le centre de Sancerre si nécessaire. (Dans le Cher,  l'Amandois a pris du retard, puisque la communauté de communes Coeur de France n'a pas souhaité s'engager).