Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Cinq mois de canicule par an à l'horizon 2100

mardi 1 décembre 2015 à 17:18 Par Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

Le centre d'information régional agrométéorologie travaille depuis 1984 à collecter les données météo pour les analyser et aider les agriculteurs dans leur métier. Fort de cette expérience les techniciens du CIRAME ont effectué des projections qui nous informen sur l'évolution du climat en Vaucluse.

Conférence au Cirame à Carpentras Serres (84)
Conférence au Cirame à Carpentras Serres (84) © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Le CIRAME vient de présenter un rapport sur le changement climatique en Vaucluse. Que dit-il  ? Les explications de Jean-Pierre Burlet.

le rapport du CIRAME sur le réchauffement climatique en Vaucluse

En clair, en 2100 au lieu de connaitre trois mois de chaleur intense comme c'est le cas en ce moment, on pourrait atteindre les cinq mois de canicule annuelle et s'il pleuvra à peu près autant sur une année, les pluies seront moins abondantes pendant l'été.

On passera donc avant la fin de ce siècle, dans un climat viticole très chaud et les vendanges auront lieu fin août.

L'irrigation aura alors une grande part à jouer et la mutation agricole qui s'annonce est déjà en marche. Utilisation de l'eau du Rhône, création de retenues collinaires et mise en culture de variétés économes en eau et de moindre précocité.

Gérard ROCHE président du CIRAME.

Gérard Roche, président du CIRAME

Quelle Provence en 2100 ? - Maxppp
Quelle Provence en 2100 ? © Maxppp