Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le coup de gueule d'un pêcheur normand : "nos rivières sont des déchetteries"

samedi 10 mars 2018 à 6:09 Par Martin Bartoletti, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

La pêche est ouverte mais encore faut-il pouvoir pêcher autre chose que des déchets. Un retraité, fan du coup de canne, pouce un coup de gueule sur l'état des cours d'eau dans l'Orne. Des rivières transformées en déchetterie et polluée par toute sorte de détritus.

Michel L'Hernault devant La Vère polluée par de nombreux déchets
Michel L'Hernault devant La Vère polluée par de nombreux déchets © Radio France - Martin Bartoletti

Saint-Georges-des-Groseillers, France

Michel L'Hernault pêche depuis 70 ans. Les rivières de l'Orne n'ont plus de secret pour ce retraité de 80 ans qui a toujours vécu dans les environs de Flers. Depuis quelques années son terrain de jeu favori a bien changé. De très nombreux déchets se sont accumulés le long des rivières. Sur les berges mais aussi dans le courant. "Il y a de tout, surtout beaucoup de plastique mais l'an dernier ma ligne s'est accrochée dans la carcasse d'un mouton" raconte le passionné de pêche.

La déchetterie est à un kilomètre

Un amas de déchets vert et de plastique dans le cours de La Vère - Radio France
Un amas de déchets vert et de plastique dans le cours de La Vère © Radio France - Martin Bartoletti

Des planches de bois, mais aussi des batteries de voiture ou même des bouteilles de gaz qui terminent dans l'eau. "Tout fini à la rivière alors que la déchetterie est à un kilomètre" explique-t-il. La Vère mais également La Rouvre ou encore le Noireau sont touchés selon Michel L'Hernault. Cet habitant de Saint-Georges-des-Groseillers a donc décidé de pousser un coup de gueule. "Je ne suis pas écologiste, je ne suis pas rattaché à un parti politique, je suis seulement un vieux monsieur en colère". 

Les responsables de cette pollution sont très nombreux selon le pêcheur, "j'incrimine les touristes, les chasseurs, les pêcheurs et les agriculteurs. Même la SNCF a participé à tout ça. Quand la ligne entre Caen et Domfront a été fermée, des dizaines de batterie servant pour alimenter les panneaux de signalement ont été mis dans la nature. J'ai des preuves, des photos." Une situation qui affecte énormément ce retraité, ému aux larmes quand il évoque la nature et les rivières du département transformées en "déchetterie" selon lui. 

Un bouteille plastique sur les berges de La Vère - Radio France
Un bouteille plastique sur les berges de La Vère © Radio France - Martin Bartoletti

Michel L'Hernault souhaite maintenir réunir une équipe de bénévole pour nettoyer ces rivières. Il invite aussi les responsables à venir constater sur place l'étendu des dégâts. La direction départementale des territoires d l'Orne a affirmé ne pas être au courant de ces pollutions.

Si vous voulez retrousser vos manches, Michel L'Hernault sera ravi de vous répondre au 06 45 29 72 15.