Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Canicule : le département de l'Hérault placé à son tour en vigilance orange

lundi 30 juillet 2018 à 14:51 - Mis à jour le lundi 30 juillet 2018 à 16:48 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Le département de l'Hérault est placé en vigilance canicule ce lundi après-midi. Les températures vont grimper jusqu'à 35 degrés la journée et ne descendront pas en dessous des 22 degrés la nuit.

Ilustration
Ilustration © Maxppp -

Hérault, France

Météo France place le département de l'Hérault en vigilance canicule niveau orange ce lundi depuis 16 heures. 

Il a déjà fait très chaud ce lundi : 37.1°C à Soumont (près de Lodève),  36,9°C à St-André de Sangonis,  36,2°C à Béziers (domaine de Courtade),  35,6°C à St-Martin-de-Londres et quasiment autant à Prades-le-Lez, Murviel-les-Béziers et St-Jean-de-Minervois

La proximité de la mer a permis aux températures de rester proches de 30°C à Sète et à Montpellier, pas plus qu'en montagne (30/31°C sur le plateau du Larzac ou vers les hauts cantons).

Les températures vont grimper jusqu'à 35 degrés ce mardi, jusqu'à 39 ou 40 degrés jeudi et vendredi. À ces chaleurs étouffantes vont s'ajouter des températures nocturnes qui ne descendront pas en dessous de 22 degrés jusqu'à mercredi, et même 25 degrés jeudi et vendredi. Pas de quoi se rafraîchir. 

Le deuxième été le plus chaud dans l'Hérault après 2003

Cet épisode de canicule est prévu jusqu'à la fin de la semaine, mais ces grosses chaleurs qui nous viennent du Maghreb vont se poursuivre au moins jusqu'au 12 août. Et si ces chaleurs se confirment, cet été 2018 sera le deuxième été le plus chaud depuis celui de 2003.

Le mois de juillet a déjà été un mois record dans l'Hérault : le troisième mois de juillet le plus chaud depuis 30 ans, après 2006 et 2015

Le Gard est également concerné par cet épisode de canicule. Au total, neuf départements français sont placés en vigilance orange.