Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le développement durable s'invite au centre médical de Sainte-Feyre

mardi 3 octobre 2017 à 19:34 Par Hugo Charpentier, France Bleu Creuse

Patients ou personnels de soins de Saint-Feyre, il faut désormais depuis quelques semaines, trier ses restes après avoir mangé, de quoi faire du compost.

Le dispositif de compostage installé dans le réfectoire.
Le dispositif de compostage installé dans le réfectoire. © Radio France - Hugo Charpentier

Sainte-Feyre, France

Patients ou personnels de soins, depuis quelques semaines, il faut désormais trier ses restes après avoir mangé. Pour cela, un système de compostage collectif a donc été installé dans les réfectoires. Ce n'est pas le premier en Creuse, mais avec près de 600 repas distribués par jour à Sainte-Feyre, ce nouveau dispositif est l'un des plus importants dans le département. "Une production de 30 à 40 tonnes de bio-déchets par an" selon Guy Dumignard le vice président d'Evolis 23, le syndicat mixte de développement durable en Creuse, en charge des déchets.

De l'assiette aux espaces verts

Ces restes de cuisine vont donc être compostés sur site, explique Estelle Furet, la directrice adjointe de l’établissement Sainte-Feyre : "les déchets seront déposés dans des immenses composteurs puis utilisés pour nos jardins et différents espaces verts" Une opération qui prend seulement quelques secondes au moment de déposer son plateau repas et qui fait beaucoup de bien à la planète.

Reportage