Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier – Environnement
image par défaut

Le gaz de schiste en France

Le gaz de schiste est un gaz naturel retenu à grandes profondeurs à l'intérieur de certains types de roches. Pour l'en extraire, il faut donc fracturer cette roche, en injectant de grandes quantités d'eau sous pression, additionnée de substances chimiques. On appelle ce procédé, la "fracturation hydraulique". En France, ce procédé a été interdit par la loi du 13 juillet 2011, suite à une vague de protestation importante en Ardèche, dans le Gard, la Lozère, l'Aveyron et l'Hérault.

Mais en janvier 2016, une décision de la justice française a de nouveau provoqué de vives protestations. Total a récupéré son permis d'exploration de Montélimar. L'entreprise pétrolière affirme depuis des années pouvoir rechercher du gaz de schiste sans faire appel à la fracturation hydraulique, mais elle ne donne pas pour autant d'indications claires sur les moyens utilisés. Cette nouvelle a provoqué le rassemblement anti-gaz de schiste le plus important de ces dernières années à Barjac (Gard) : de 6.000 à 15.000 opposants ont manifesté le 28 février 2016.

Derniers articles
Le pdg du groupe pétrolier Total, Patrick Pouyanné
Ségolène Royal à l'assemblée nationale
Les opposants manifestent depuis 14 heures à Barjac dans le Gard.
Les opposants manifestent depuis 14 heures à Barjac dans le Gard.
L'affiche de la marche anti-gaz de schiste de Barjac
Des opposants lors d'une manifestation contre le gaz de schiste à Montélimar.
Patrick Pouyanné, le PDG de Total
Des opposants lors d'une manifestation contre le gaz de schiste à Montélimar.
Manifestation anti-gaz de schiste en Ardèche en 2011
Plus de 2000 manifestants contre le gaz de schiste à Montélimar
Plus de 2000 manifestants contre le gaz de schiste à Montélimar
Choix de la station

France Bleu