Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le glyphosate autorisé pour cinq ans de plus : "C’est du bons sens", affirme la FDSEA de la Drôme

lundi 27 novembre 2017 à 20:49 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Les États membres de l'Union européenne ont voté pour une nouvelle autorisation du glyphosate, ce lundi. Dans la Drôme, cette décision européenne fait bondir les défenseurs de l'environnement et de la santé, mais elle satisfait les agriculteurs.

Depuis 2015, l’herbicide utilisé dans le Roundup, du groupe Monsanto, est classé "cancérogène probable" pour l’homme.
Depuis 2015, l’herbicide utilisé dans le Roundup, du groupe Monsanto, est classé "cancérogène probable" pour l’homme. © Maxppp - Jean-Marc Quinet

Drôme, France

L'utilisation du glyphosate est prolongée pour cinq ans de plus dans l'Union européenne. Les Etats membres ont voté dans ce sens lundi. L'herbicide le plus utilisé au monde pourra être commercialisé et utilisé durant les cinq prochaines années dans l'Union européenne.

Produteur de pêches et de cerises, Grégory Chardon utilise du glyphosate. Cet arboriculteur à la Roche-de-Glun est aussi le président de la FDSEA dans la Drôme.

"C’est une question de bon sens car il faut bien cinq ans pour trouver de nouvelles techniques pour remplacer le glyphosate. C’est très compliqué comme transition. On n’a pas d’alternative. Il y a des essais et des tests pour d’autres techniques mais rien de satisfaisant." - Grégory Chardon, président de la FDSEA dans la Drôme.

"On avait la possibilité d’interdire le glyphosate, c’est raté"

L'Allemagne, qui s'était abstenue il y a un mois, a cette fois voté pour. C'est ce qui fait a penché la balance en faveur d'une nouvelle autorisation. La Drômoise Michèle Rivasi, député européenne Europe Ecologie les Verts, se dit "déçue" et "furieuse" de cette décision.

"C’est sans fin. Ils ont gagné cinq ans. Il y aura encore des réévaluations, des experts qui diront que c’est dangereux et d'autres qui diront que non. On avait la possibilité de le faire, d’interdire le glyphosate" - Michèle Rivasi, député européenne.

Le glyphosate, une molécule cancérogène selon l'OMS

Depuis 2015, l’herbicide utilisé dans le Roundup, du groupe Monsanto, est classé "cancérogène probable" pour l’homme par le Centre International de recherche sur le cancer, une agence de l’Organisation mondiale de la santé.

Marie-Monique Robin, la réalisatrice du documentaire "Le Roundup face à ses juges" sera l'invitée de France Bleu Drôme-Ardèche, avant une projection-débat ce soir au cinéma Lumière à Romans-sur-Isère.