Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir
Dossier : La sécheresse en Creuse

Le golf de la Jonchère à Gouzon a-t-il le droit d'arroser ses greens ?

-
Par , France Bleu Creuse

Depuis l'arrêté préfectoral du 10 juillet, les restrictions d'eau sont sévères en Creuse. A Gouzon, le seul golf creusois continue d'arroser ses greens. En a-t-il le droit ? La réponse est complexe.

Un green de l'étang de la Jonchère, à droite. Au milieu, l'étang, et sur le reste de l'image, l'herbe desséchée
Un green de l'étang de la Jonchère, à droite. Au milieu, l'étang, et sur le reste de l'image, l'herbe desséchée © Radio France - Benjamin Billot

Le golf de la Jonchère subit de plein fouet la sécheresse. Son parcours est presque entièrement grillé. Pourtant les golfeurs peuvent encore pratiquer, car les greens, eux, sont toujours verts. Les greens sont ces zones de gazon autour des trous. S'il ne sont pas entretenus et arrosés, jouer deviendrait rapidement impossible. 

L'association qui gère le golf arrose donc ses greens le soir. Pour se faire, elle puise l'eau de son étang privé. Une pratique qui pose question car le dernier arrêté préfectoral sur la sécheresse indique clairement que l'arrosage des golfs est interdit. 

Mais l'arrêté précise aussi qu''il y a une exception. Pour tout ce qui est arrosage et irrigation, il est possible d'utiliser l'eau des réservoirs de pluie. Ce qui est interdit, c'est de puiser de l'eau dans les étendues reliées aux rivières ou aux nappes phréatiques. 

Réservoir d'eau de pluie ou étendue connectée au réseau ? 

Le problème se pose donc ainsi : soit l'étang du golf est un simple réservoir de pluie déconnecté du réseau hydrographique et l'association est dans son droit. Soit il est relié au réseau d'une manière ou d'une autre et ça voudrait dire que l'association ne peut pas puiser dedans pour arroser, tant que l'arrêté préfectoral est en cours. 

Le Président de l'association, Jean-Pierre Vacher, assure, paradoxalement, que son étang est relié à la nappe phréatique. 

Nous avons donc interrogé la Direction départementale du territoire pour comprendre si l'arrosage des greens est autorisé ou non. La réponse de la DDT est étonnante, car il s'avère que le document administratif concernant l'étang de la Jonchère contredit Jean-Pierre Vacher : le document indique que cet étang n'est pas relié à la nappe. 

Pour les services de l'Etat, cette étendue est un simple réservoir d'eau de pluie. Suite à notre appel, la DDT a néanmoins demandé au golf de lui fournir des relevés de pompage quotidien. Et ils assurent qu'il vont réexaminer le dossier de plus près, pour établir plus clairement si oui ou non cet étang est relié à la nappe ou non. 

À noter aussi que si l'étang était relié à la nappe, le golf aurait également la possibilité de demander une dérogation à la préfecture pour poursuivre son activité, comme le font les maraîchers qui n'ont pas de réservoir.

Le golf de la Jonchère emploie 6 personnes, compte plus de 200 adhérents et enregistre 16 000 passages par an. Les joueurs viennent des départements voisins pour y jouer, voir de plus loin. S'ils cessent d'arroser leurs greens, Jean-Pierre Vacher assure que le golf sera injouable en moins de 10 jours

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu