Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le gouvernement souhaite réduire l'utilisation des produits phytosanitaires dans la région Bourgogne-Franche-Comté

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le préfet Pierre-Etienne Bisch, coordinateur interministériel du plan Ecophyto 2+ qui vise à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires et à sortir du glyphosate, est passé en Bourgogne pour rencontrer autorités locales et agriculteurs. Une feuille de route doit être établie d'ici octobre.

Champs d'orge en juillet en Côte-d'Or
Champs d'orge en juillet en Côte-d'Or © Radio France - Philippe Paupert

Dijon, France

Le préfet Pierre-Etienne Bisch était en Bourgogne-Franche-Comté les 9 et 10 juillet. Il coordonne le plan national Ecophyto 2+ dévoilé en avril 2019 par le gouvernement. Ce plan doit permettre de réduire de moitié l'utilisation des produits phytosanitaires d'ici 2025 et de sortir du glyphosate, cancérigène probable selon l'Organisation Mondiale de la Santé, avant 2022.

Pierre-Etienne Bisch a rencontré des agriculteurs locaux afin de comprendre les spécificités de la région. Le sujet des phytosanitaires est très sensible : "les agriculteurs se sentent blessés par une remise en cause personnelle, comme s'ils étaient les seuls responsables d'un trouble dans la société. J'ai été beaucoup dans l'écoute et le respect avec eux. Mais nous avons des objectifs, et il va falloir se retrousser les manches."

S'inspirer des meilleures pratiques pour les généraliser

Contrairement à l'Autriche, qui a décidé d'interdire totalement le glyphosate la semaine dernière, le gouvernement français revendique une autre méthode. Il veut "accompagner les agriculteurs dans une transition difficile", selon Pierre-Etienne Bisch. L'idée principale du plan Ecophyto 2+ consiste à s'inspirer des meilleures pratiques, puis de les généraliser.  Il se base notamment sur le réseau DEPHY FERME, des fermes engagées dans la réduction des phytosanitaires. En 2018, ce réseau rassemblait plus de 3000 agriculteurs et agricultrices. 

Une feuille de route spécifique à la région doit être établie d'ici le mois d'octobre. En Bourgogne-Franche-Comté, les surfaces agricoles utiles couvrent plus de la moitié du territoire.