Climat – Environnement

Le Grand Pays de Colmar lance la thermographie aérienne, pour détecter les maisons qui perdent de la chaleur

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass samedi 30 janvier 2016 à 20:21

Un cessna a survolé cette semaine la région de Colmar
Un cessna a survolé cette semaine la région de Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Une campagne de thermographie aérienne a été lancée cette semaine sur le Grand Pays de Colmar. Un avion a survolé ce lundi soir plusieurs communes. Objectif est d'établir une cartographie des maisons et détecter celles qui perdent de la chaleur. Le public sera invité à consulter la carte bientôt.

Ce lundi soir, un cessna a survolé pour la première nuit, le Grand Pays de Colmar, l'objectif était de faire la première partie de la cartographie aérienne,  pour estimer les déperditions de chaleur dans les bâtiments et les maisons. Ce sont surtout les maisons individuelles, et les immeubles collectifs qui sont ciblés.  40 communes sont concernées par ces opérations de thermographie aérienne,  cela correspond à 50 000 habitants. 3 autres vols devraient avoir lui dans les semaines qui viennent, quand la température aura baissé. Dans deux mois, les habitants des communes concernées, seront invités à consulter cette cartographie, sur les sites internet des collectivités. En cas de forte déperdition de chaleur de leur maison, ils pourront avoir des conseils gratuits  pour faire des travaux, dans les différents Espaces Info Energie du Grand Pays de Colmar. La collectivité donne également un coup de pouce pour les faire les travaux et délivrer des subventions.

Les premières maisons du Grand Pays de Colmar ont été cartographiées - Radio France
Les premières maisons du Grand Pays de Colmar ont été cartographiées © Radio France - Guillaume Chhum

Une action qui s'inscrit dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial 1

L'objectif est d'inciter les particuliers à faire des travaux, pour faire baisser la facture de chauffage, cette opération a également pour but de faire baisser les gaz à effet de serre. Le bâtiment représente 40% des consommations énergétiques et 29% des gaz à effet de serre.Le coût de cette opération est de 56 000 euros, soit un peu plus d'un euro par habitant.