Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le Haut-Forez en pointe dans la dépollution de l'eau

Une eau plus pure dans le Haut-Forez. C'est la promesse de la nouvelle station d'eau potable de Montfermont, à Montarcher, inaugurée début juin. Elle fonctionne selon un système innovant de traitement de l'eau au charbon actif.

La station est située sur la rivière Andrable, sur la commune de Montarcher.
La station est située sur la rivière Andrable, sur la commune de Montarcher. © Radio France - Tifany Antkowiak

Montarcher, France

Une station d'eau potable innovante a été inaugurée vendredi 7 juin à Montarcher (Loire). La nouvelle station de Montformont fonctionne depuis septembre 2018. Située sur la rivière Andrable, elle a pris le relais de l'ancienne station du secteur, qui datait des années 1960. Elle alimente dix communes du Haut-Forez et quatre communes de Haute-Loire. Et elle fonctionne selon un principe inédit en Auvergne-Rhône-Alpes, mis au point par le groupe spécialiste de la gestion de l'eau SAUR : un traitement de l'eau au charbon actif en poudre. 

Charbon actif et ampoules UV

"Ce charbon actif va éliminer tous les micropolluants - toutes les matières organiques, les pesticides - qui sont susceptibles de donner à terme un mauvais goût à l'eau", explique Philippe Selle, le directeur travaux de SAUR. "Le charbon va même permettre d'éliminer à l'avenir tout éventuel micropolluant complémentaire, on parle beaucoup de résidus médicamenteux, d'hormones ou de choses comme ça", ajoute Philippe Selle. Le procédé mis au point par SAUR a été développé sur une dizaine de sites jusqu'ici, celui de Montarcher est le premier équipé en Auvergne-Rhône-Alpes. 

1,8 million d'euros

Le constructeur de la nouvelle station d'eau potable forézienne apporte une autre technologie innovante. La station fonctionne avec "un système par UV, une ampoule UV, qui permet d'éliminer certaines spores qui pourraient éventuellement être présentes dans l'eau brute", ajoute Iwan Mayet, le président du Syndicat intercommunal d'adduction d'eau potable (SIAEP) du Haut-Forez. Il préfère d'ailleurs parler d'usine que de station d'eau potable. Au-delà de l'innovation présente au sein de la nouvelle installation, le président du syndicat intercommunal se réjouit surtout de l'aboutissement d'un projet qu'il rappelle avoir lancé en 2006. Et qui a mis du temps à avancer pour des raisons administratives. 

La construction de la nouvelle station d'eau potable de Montformont a coûté 1,8 million d'euros. Le SIAEP du Haut-Forez a bénéficié du soutien financier du Conseil départemental de la Loire et de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne.