Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Participez à une enquête sur le hérisson en Bourgogne

-
Par , France Bleu Auxerre

Une enquête participative sur le hérisson a lieu en ce moment dans notre région. Les données récoltées permettront de mieux connaitre la répartition de ce petit mammifère en Bourgogne. Pour participer, il suffit de se rendre sur le site internet de l'observatoire de la faune de Bourgogne.

© Maxppp -

yonne

Aujourd'hui , il n’existe pas  pas de données précises sur la population des hérissons dans notre région. On sait juste qu'ils sont nombreux chaque année à disparaître,  écrasés par les voitures, empoisonnés par les pesticides ou parce que leur  habitat naturel est détruit.  Des associations de sauvegarde des hérissons estiment qu'il pourrait avoir quasiment disparu en Europe d'ici 2025.  

"Le hérisson consomme  jusqu'à  4 à 7 kilos de limaces et d'escargots par an."

Daniel Bourget fait partie de la société d'histoire naturelle d'Autun ,qui oeuvre pour la faune et la flore sauvage. Des hérissons ont élu domicile dans son jardin à Bellechaume, près de Brienon sur Armançon.    

Daniel Bourget habite à Bellechaume. Dans son jardin, il a installé un abri pour que les hérissons puissent hiberner  - Radio France
Daniel Bourget habite à Bellechaume. Dans son jardin, il a installé un abri pour que les hérissons puissent hiberner © Radio France - Damien Robine

Et pour un hérisson, le jardin de Daniel , c'est la caverne d'Ali Baba. Le potager, c'est son garde manger. " Le hérisson va consommer jusqu'à  4 à 7 kilos de limaces et d'escargots par an. Pour une petite bête qui fait 600 grammes maximum, c'est pas mal. " Bien manger pour un hérisson, c'est indispensable.  Car l'hiver il hiberne, et chez Daniel, il a aussi de quoi se faire un nid douillet . "Il va faire son terrier sous un tas de compost, de branchages. On peut aussi améliorer son installation l'hiver, en mettant une petite caisse à l'envers, avec des feuilles dessous. Et puis vous faites une petite voie de communication, avec trois planches. Une sorte de tunnel. Et pour lui, c'est un trois étoiles." 

Le reportage de Damien Robine

Et si les hérissons se dirigent désormais vers les habitations, à la campagne, là où il y a un jardin , c'est que leur habitat est aujourd'hui de plus en plus restreint. "Il va là où son habitat est encore conforme à ses exigences écologiques. En milieu céréalier, il n'est plus tellement le bienvenu. Parce que il n'y a plus de haies, les remembrements ont tout arraché ou dévasté en grande partie. Ce qui fait que cet animal est en régression constante." 

Par exemple en Grande-Bretagne , la population de hérissons estimés à 1 million et demi en 1995 est passé à moins d’un million en 2015.

Pour participer à l'enquête, rendez-vous sur le site, faune.bourgogne-nature.fr, rubrique "les enquêtes en cours".