Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

"Le Limousin aura un climat méditerranéen à la fin du siècle" et le PNR Millevaches cherche comment s'adapter

lundi 4 décembre 2017 à 10:40 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Comment s’adapter au changement climatique ? Le PNR Millevaches organise une journée de débats et d'ateliers en Haute-Corrèze, avec le concours du comité régional sur le changement climatique, Acclimaterra. L'un de ses membres, professeur d'écologie, était l'invité de France Bleu Limosuin à 8h15.

La forêt limousine aura-t-elle la même allure en 2090 ? (illustration)
La forêt limousine aura-t-elle la même allure en 2090 ? (illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Meymac, France

Aurons-nous le même climat que l'Espagne, en Limousin, à la fin de ce siècle, et comment allons-nous nous y habituer ? Le parc naturel régional de Millevaches et Acclimaterra posent le débat avec des ateliers et conférences ce lundi. Pour en parler, Benoît Sautour, membre du comité régional sur le changement climatique, répondait à Nathalie Col à 8h15.

Plus de hêtres en Limousin à la fin du siècle ?

"Sur une cinquantaine d'années, on a gagné 1 degré et demi", rappelle Benoît Sautour, professeur d'écologie à l'Université de Bordeaux, "ce sont plutôt les nuits chaudes qu'on voit plus, et les périodes de canicules dont la fréquence augmente. Et puis les épisodes froids sont moins fréquents et moins longs en hiver". Voilà pour le constat. Et pour les prévisions, il est certain que "nous aurons un climat méditerranéen" à la fin du siècle. Et les travaux menés sur le sujet montrent bien que certaines essences d'arbres risquent de disparaître, "comme le hêtre, qui a besoin de fraîcheur" et ne sera plus adapté, à l'exception peut-être de certains endroits.

Le PNR et Acclimaterra lancent le débat ce lundi en Haute-Corrèze - Aucun(e)
Le PNR et Acclimaterra lancent le débat ce lundi en Haute-Corrèze

Les animaux aussi seront touchés. On parle déjà du moustique tigre, mais "la chenille processionnaire du pin, qui historiquement, posait problème dans le sud, progresse rapidement vers le nord", souligne Benoît Sautour. Qui entrevoit les conséquences pour l'élevage, également, car "les températures plus chaudes apparaissent de plus en plus tôt, et donc les végétaux débutent leur pousse plus tôt. Ce qui veut dire une période de pâturage plus longue, mais avec une phase critique au milieu".

Ecoutez l'interview en intégralité ici.