Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le loup est "en expansion rapide" en France

lundi 25 juin 2018 à 16:49 - Mis à jour le lundi 25 juin 2018 à 17:04 Par Thibaut Lehut, France Bleu Alsace, France Bleu Azur, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Elsass, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Vaucluse et France Bleu

La population de loups augmente rapidement en France, a annoncé ce lundi l'Office de chasse et de la faune sauvage. 430 individus sont présents sur le territoire, selon les estimations.

430 loups sont présents sur le territoire français, selon les estimations.
430 loups sont présents sur le territoire français, selon les estimations. © Maxppp -

Le loup est "en expansion rapide" en France, selon les dernières estimations communiquées ce lundi par l'Office de chasse et de la faune sauvage (ONCFS). La population évaluée est de 430 individus. Avant ce nouveau bilan, l'effectif était évalué à environ 360 individus fin 2017.

"Tous les indicateurs dont dispose le réseau Loup/Lynx (...) indiquent que l'espèce est en phase d'expansion rapide sur l'ensemble du territoire national", note l'ONCFS, qui précise toutefois que l'animal "n'a pas encore atteint le seuil de viabilité prévu par le Plan Loup fixé à 500 individus". Cet objectif des 500 a été fixé pour 2023 par le gouvernement.

Une cohabitation pas toujours bien vécue

La réintroduction de l'animal sur le territoire fait régulièrement polémique et irrite bon nombre d'éleveurs. Ce dimanche, des bergers, des scientifiques et des élus ont lancé en Lozère une Fédération nationale de défense du pastoralisme. L'objectif : "rassembler et soutenir les éleveurs victimes d'attaques de loups afin d'avoir plus de poids face au gouvernement", a expliqué Mélanie Brunet. 

La coprésidente de cette nouvelle fédération a rappelé que "depuis 2006 [...], le nombre de victimes des loups a été multiplié par quatre pour atteindre 12.000 en 2017".

  - Aucun(e)
-