Climat – Environnement

Le lycée agricole de Quétigny se lance dans la collecte des téléphones portables

Par Charlotte Coutard, France Bleu Bourgogne jeudi 10 novembre 2016 à 17:07

Une borne de collecte peut contenir environ 70 téléphones portables.
Une borne de collecte peut contenir environ 70 téléphones portables. © Radio France - Charlotte Coutard

Il y a désormais des bornes de collecte pour téléphones portables au lycée agricole de Quétigny. Les téléphones collectés seront soit recyclés, soit reconditionnés pour être revendus, principalement en Afrique.

On collecte désormais des téléphones portables au lycée Agricole de Quétigny. Une convention a été signée ce jeudi entre Orange et la DRAAF, la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Bourgogne Franche-Comté. Au total, cinq lycées agricoles de Bourgogne Franche Comté - sur les 17 de la grande région - sont concernés par ce partenariat avec Orange.

Des téléphones portables recyclés ou revendus

Des bornes de collectes en carton sont désormais installées au lycée. Les téléphones portables seront récupérés pour être recyclés, ou reconditionnés puis revendus au profit d'Emmaüs. Ces bornes vont sans doute vite se remplir : 54 téléphones portables sont vendus chaque seconde dans le monde. 24 millions de téléphones sont vendus chaque année en France, 100 millions de téléphones portables "dormiraient" dans les tiroirs des Français.

"85% des téléphones portables collectés sont envoyés dans des filières de recyclage" (Véronique Morlighem).

"Dès qu'on a collecté une boîte entière qui contient environ 70 téléphones, on les envoie aux "Ateliers du bocage", une entreprise d'insertion qui se trouve dans les Deux-Sèvres. Soit le téléphone est reconditionné, car il est complètement réutilisable, les données personnelles sont effacées, et il est envoyé en Afrique. Ça permet d’être accessible en terme de prix sur le marché africain. Ça concerne 15% des téléphones collectés, et le reste, les 85% restants, sont envoyés dans un filière de recyclage. On peut récupérer jusqu'à 20 métaux différents, des métaux précieux, mais aussi des métaux plus nocifs pour la planète comme le plomb, le lithium, qui nécessitent d'être entièrement retraités", explique Véronique Morlighem, déléguée régionale d'Orange.

Véronique Morlighem

Orange estime que la collecte de 25 000 téléphones portables permet de créer un emploi dans une entreprise de revalorisation. L'entreprise a déjà signé un partenariat de ce type, pour mettre en place des bornes de collecte, avec 1 300 collectivités locales en France. Il existe 300 points de collecte de téléphones portables en Bourgogne Franche-Comté.

Une borne de collecte pour téléphones portables. - Radio France
Une borne de collecte pour téléphones portables. © Radio France - Charlotte Coutard
Une borne de collecte pour téléphones portables. - Radio France
Une borne de collecte pour téléphones portables. © Radio France - Charlotte Coutard
Des élèves du lycée sont chargés de faire de la communication auprès de leurs camarades. - Radio France
Des élèves du lycée sont chargés de faire de la communication auprès de leurs camarades. © Radio France - Charlotte Coutard