Climat – Environnement

Le manque de neige pousse les stations à investir différemment selon MND Group

Par Romain Dézèque, France Bleu Pays de Savoie vendredi 23 décembre 2016 à 6:00

Les Gazex, déclencheurs d'avalanches qui font la notoriété de MND Group.
Les Gazex, déclencheurs d'avalanches qui font la notoriété de MND Group. © Radio France - Romain Dézèque

Pour pallier le manque de neige en ce début de saison, MND Group propose aux stations des infrastructures de loisirs "outdoor" (Tyrolienne, acrobranches, luge sur rail...). Le groupe savoyard fait partie des leaders mondiaux dans le secteur de l'aménagement en montagne.

C'est un des fleurons du secteur de la montagne et il se trouve chez nous ! MND Group (Montagne et neige développement) est l'un des leaders mondiaux en matière d'aménagement de la montagne. Le siège est situé à Sainte-Hélène-du-Lac en Savoie, deux autres sites sont installés dans le département. MND Group concentre quatre pôles d'activité : la sécurité des pistes, les remontées mécaniques, le matériel d'enneigement et les loisirs à sensation.

Ce dernier pôle prend de l'ampleur puisque depuis deux saisons la neige tarde à venir et que les stations hésitent à investir dans de nouvelles remontées mécaniques : "les stations modifient la nature de leurs investissements" explique Roland Didier, le directeur général du groupe. "Elles essayent de garantir un peu plus la neige en investissant dans des systèmes de neige de culture mais également dans des infrastructures de loisirs comme des parcs accrobranches, des tyroliennes ou encore des luges sur rails. Cela permet aux stations de pallier le manque de neige. La diversification permet aux stations de garantir le plaisir aux vacanciers."

300 stations créées en Chine

Ces sphères étranges sont des déclencheurs d'avalanches, plus facilement transposables que les Gazex. - Radio France
Ces sphères étranges sont des déclencheurs d'avalanches, plus facilement transposables que les Gazex. © Radio France - Romain Dézèque

Et cela permet aussi à MND Group de maintenir son développement. Sur ces cinq dernières années, la croissance a augmenté de 48% en moyenne par an. Heureusement, l'entreprise ne compte pas uniquement sur les stations alpines pour assurer sa croissance : 66% de son chiffre d'affaire (68 millions d'euros en 2016) se fait à l'export ! C'est deux fois plus qu'il y a quatre ans. L'Europe de l'Est et surtout l'Asie sont les nouveaux eldorados.

"Le marché le plus prometteur reste le marché chinois car Pékin accueille les JO d'hiver en 2022. Dans ce cadre, le pays a programmé la création de 300 stations d'ici 2030" assure Roland Didier. N'ayant pas d'industries spécialisées dans ce domaine, les Chinois préfèrent confier intégralement la construction de leurs stations à des entreprises qui combinent l'ensemble des projets (de la construction des pistes à leur sécurisation). C'est le cas de MND Group. Et c'est bon pour l'emploi. Rien que pour l'année 2016, MND Group a embauché une trentaine de personnes.

MND Group développe également la signalétique des pistes - Radio France
MND Group développe également la signalétique des pistes © Radio France - Romain Dézèque