Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le moustique tigre envahit le Béarn

lundi 24 septembre 2018 à 20:21 Par Maud Calves, France Bleu Béarn

En un an, le moustique tigre a gagné 22 communes supplémentaires dans le département. Sa prolifération est principalement due aux eaux stagnantes dans les jardins. La mairie de Billère, particulièrement touchée, demande aux riverains d'être vigilants.

Le moustique tigre est reconnaissable avec ses pattes rayées.
Le moustique tigre est reconnaissable avec ses pattes rayées. © Maxppp - Amat Michel

Billère, France

En un an, le nombre de communes dans lesquelles le moustique tigre prolifère est passée de 8 à 30 dans les Pyrénées-Atlantiques. Cet insecte aux pattes rayées a d'abord été identifié à Mourenx en 2015, sa présence s'est ensuite étendue à cause de la circulation de voitures entre les différentes communes. Il a ensuite trouvé son nid dans les eaux stagnantes des jardins, des piscines et des gouttières. L'animal ne se déplaçant pas à plus de 100 mètres, son nid est souvent directement dans les jardins concernés. La température, chaude cet été, a amplifié la croissance des œufs, et les pluies, rares mais intense, ont favorisé l'eau stagnante. Bien qu'il n'y ait pas eu de cas dans les Pyrénées-Atlantiques, ce moustique peut transporter plusieurs maladies comme la dengue, le chikungunya ou zika, à condition qu'il ait piqué quelqu'un porteur de la maladie. 

Thomas Margueron, ingénieur sanitaire à l'Agence régionale de santé.

La mairie de Billère passe à l'action

Dans l'agglomération de Pau, la commune de Billère est excédée par la présence du moustique tigre. Depuis deux ans, les riverains ne peuvent plus profiter de leurs jardins.

Dès qu'on sort c'est des dizaines de piqûres sur les jambes. Si j'ai laissé la fenêtre de la salle de bain ouverte le soir, on est envahi à l'intérieur par les moustiques. On en a ras la casquette, c'est à ne plus sortir dehors"  
— Marie, une billéroise exaspérée.

La mairie a donc décidé de donner gratuitement aux riverains des nichoirs pour hirondelles et chauves-souris, des prédateurs naturels du moustique. Elle a aussi mis en place un numéro spécial avec lequel les billérois peuvent demander que des agents de la mairie viennent inspecter leurs jardins et détecter la présence d'eau stagnantes. Des prospectus vont aussi être distribués dans leurs boites aux lettres. Vous pouvez également signaler la présence d'un moustique tigre chez vous en envoyant sa photo sur www.signalement-moustique.fr. 

Les riverains n'en peuvent plus.