Climat – Environnement

Le pic du midi d'Ossau sous toutes les coutures

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn samedi 3 septembre 2016 à 19:07

La base de lancement du drône au col de Pombie
La base de lancement du drône au col de Pombie © Radio France - Marie- line Napias

L'ordre national des géomètres fête ses 70 ans, et pour marquer le coup il numérise en 3D des sites remarquables dans un soucis de préservation de l'environnement. Dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est le pic du midi d'Ossau qui a été choisi et photographié par un drone.

L'opération de modélisation a été menée les 1er et 2 septembre. Il a fallu mobiliser une trentaine de personnes. En plus des photos prises par le drone, il y a eu des relevés GPS pour une meilleure précision, il a donc fallu installer des "cibles" dans des endroits stratégiques. Il s'agit de bâches blanches avec un carré bleu. Une vingtaine ont été posées, dont trois sur le pic du midi d'Ossau lui même et une sur le petit pic.

Le président de l'ordre des géomètres du 64 nous présente l'une des "cibles" pour les mesures GPS - Radio France
Le président de l'ordre des géomètres du 64 nous présente l'une des "cibles" pour les mesures GPS © Radio France - Marie- line Napias

Michel Arayet, le président de l'ordre des géomètres du 64, a coordonné les opérations entre les différentes équipes parties installer les cibles GPS et les passages du drone.

Michel Arayet, le président départemental de l'ordre des géomètres a coordonné les opérations

C'est une opération de prestige on voulait communiquer, montrer que notre métier alliait l'aspect terrain et l'aspect bureau. On voulait aussi montrer que nous sommes ancrés dans nos territoires, et mettre en valeur les territoires sur lesquels on exerce. Et quoi de plus beau que de travailler à l'ombre du pic du midi d'Ossau.

"Jean-pierre" dans toute sa majesté - Radio France
"Jean-pierre" dans toute sa majesté © Radio France - Marie- line Napias

Le drone, un outil supplémentaire pour les géomètres

Le drone utilisé pour cartographier "Jean-pierre" (le surnom du pic du midi d'Ossau), est un engin très léger : un kilo seulement, mais il peut voler à 120 kms/heure, pendant une heure et demie. Il coûte 20 000 euros. Il a été construit par la société Aéro Maper. Sa particularité c'est de pouvoir voler jusqu'à 8 kilomètres de son pilote qui ne l'a donc plus en contact visuel. Une vraie performance dans le massif d'Ossau. Avant on utilisait des avions, mais le coût était très élevé et la précision moindre. Ce drone permet de photographier des zones inaccessibles avec une précision inférieure à dix centimètres.

Sur la carte, les différents passages du drone matérialisés en couleur - Radio France
Sur la carte, les différents passages du drone matérialisés en couleur © Radio France - Marie- line Napias

Le massif d'Ossau a été entièrement quadrillé

Le drone, en deux jours, a pris quatre à cinq mille photos, il a aussi enregistré 200 millions de points 3D. Cette mission de "l'extrême" ne s'est pas faite sans bobos. Le drone a cassé plusieurs nez mais il a accompli sa mission.

Le massif d'Ossau n'aura bientôt plus de secrets

La modélisation du pic du midi d'Ossau peut ouvrir de nouvelles voies

On peut imaginer que lorsque les images auront été traitées par ordinateur, d'ici un mois,  on pourra par exemple, découvrir de nouvelles voies d'escalade. On saura la hauteur exacte du pic, à dix centimètres près, pour l'instant il culmine à 2884 mètres. Le parc national des Pyrénées est partenaire de l'opération dans un soucis de préservation de l'environnement. L'ordre des géomètres a souhaité que cette opération s'inscrive dans son Agenda 21. Le Mont blanc et la dune du Pyla sont les autres sites modélisés pour suivre leur évolution.

Partager sur :