Climat – Environnement

Le plus grand gorille du monde au bord de l'extinction

Par Géraldine Houdayer, France Bleu lundi 5 septembre 2016 à 17:52

Les gorilles de l'Est sont à un pas de l'extinction
Les gorilles de l'Est sont à un pas de l'extinction © Maxppp - Media Drum World /Maxppp

Le plus grand gorille du monde est en "danger critique" sur la liste internationale de référence rendue publique ce dimanche. En revanche, d'après les experts, le panda géant et l'antilope du Tibet se portent mieux.

Le plus grand gorille du monde est au bord de l'extinction. A cause d'une vague de braconnage en République démocratique du Congo , le gorille de l'Est se retrouve dans la sinistre catégorie des espèces "en danger critique" sur la liste internationale de référence publiée dimanche. Il s'agit de la dernière catégorie avant l'extinction à l'état sauvage. Il ne reste plus que 5.000 spécimens de ce gorille de l'Est, aussi appelé Gorilla beringei, une espèce majestueuse qui se trouve désormais "à un pas de la disparition" . C'est ce qu'ont annoncé les représentants de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) dimanche, lors de son congrès international à Honolulu.

"Voir glisser vers l'extinction le gorille de l'Est, qui nous est étroitement apparenté, est vraiment consternant" Inger Andersen, directrice générale de l'Union internationale pour la conservation de la nature

Pour Inger Andersen, directrice générale de l'UICN, "voir glisser vers l'extinction le gorille de l'Est, qui nous est étroitement apparenté, est vraiment consternant". L'UICN explique que la guerre, la chasse illégale et la perte d'une partie de l'habitat du grand singe ont mené "à un déclin catastrophique de sa population, réduite de plus de 70% en vingt ans". Quatre des six espèces de grands singes sont désormais classées "en danger critique" d'extinction dans la liste rouge des espèces menacées de l'UICN : le gorille de l'Ouest, le gorille de l'Est, l'orang-outan de Bornéo et l'orang-outan de Sumatra. Les chimpanzés et les bonobos sont eux classés "en danger" et également menacés de disparition.

Ça va mieux pour le panda géant

Mais la nouvelle liste rouge de l'UICN réserve également une bonne surprise. Le panda géant a quitté la catégorie d'espèces "en danger" d'extinction, grâce aux politiques de protections mises en place par la Chine. En replantant des forêts de bambous, qui leur offrent nourriture et habitat, la Chine a permis une hausse de la population des pandas géants. Mais l'espèce reste malgré tout menacée. S'il est difficile d'établir un chiffre exact, l'UICN calcule qu'il y a environ 2 060 pandas dans le monde, adultes et petits. L'espèce est en catégorie "vulnérable", toujours dans la sphère des espèces menacées. Avec le réchauffement de la planète, plus d'un tiers des forêts de bambous pourrait en effet disparaître d'ici 80 ans.

Autre bonne nouvelle, l'Antilope du Tibet n'est plus menacée : elle passe de la catégorie "en danger" à "quasi menacée" grâce à une politique "de protection rigoureuse" qui a permis de renforcer sa population.

  - Aucun(e)