Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

Vents violents : 6000 foyers privés de courant dans l'Eure et la Seine-Maritime

dimanche 10 mars 2019 à 8:58 - Mis à jour le dimanche 10 mars 2019 à 12:00 Par Adrien Beria, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Avis de vent fort en Seine-Maritime. La circulation est interdite dans les deux sens sur le pont de Tancarville et celui de Normandie pour les piétons, les vélos, les caravanes, les camping-car et les poids-lourds à vide. 6000 foyers sont privés de courant en Seine-Maritime et dans l'Eure.

La toiture d'une école de Déville-lès--Rouen en partie arrachée
La toiture d'une école de Déville-lès--Rouen en partie arrachée - Ville de Déville-les-Rouen

Tancarville, France

Le vent souffle fort sur la Seine-Maritime dimanche 10 mars. Des rafales à  95 kms/h sont annoncés. En conséquence, la circulation est interdite sur les ponts de Tancarville et de Normandie et dans sa continuité sur le Viaduc du Grand Canal pour les piétons, les deux roues, les caravanes, les camping-car et les poids-lourds qui roulent à vide. 

Un accident s'est produit sur le pont de Tancarville vers 9h du matin. Deux remorques se sont couchées sur le pont. La circulation sur le pont de Tancarville a été interrompue dans le sens Paris-Le Havre pendant une heure, entre 9h et 10h.

Le toit de l'école Léon Blum de Déville-lès-Rouen en partie envolée

Suite aux vents violents,  une bonne partie de la toiture de l’école Léon Blum de Déville-lès-Rouen a été arrachée.
En milieu d'après midi, les vents  ne permettent pas aux pompiers de « bâcher » , ni à une entreprise d’intervenir
Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’école qui interdit tout accès.
Lundi, les parents qui le peuvent sont invités à garder leurs enfants. Toutefois, les élèves seront accueillis dans l’autre aile de l’école. La restauration collective fonctionnera ainsi que la garderie aux heures habituelles.

Les secours très sollicités 

Dimanche matin, pompiers et gendarmes ont été très sollicités. A midi, plus de 80 interventions en Seine-Maritime, plus d'une vingtaine dans l'Eure. Les secours sont principalement appelés pour des arbres tombés sur la chaussée ou pour des poteaux électriques arrachés

A Ermenouville, près de Saint-Valery-en-Caux, un arbre est tombé sur une maison. Un enfant de 4 ans est légèrement blessé. 

De nombreuses coupures de courant

Des arbres et des branches d'arbres sont tombés sur des lignes électriques. Conséquence : chez Enedis, on comptait 6 000 foyers privés de courant à 15h. Des employés ont été rappelés pour réparer les dégâts.  Enedis espère un retour à la normale en fin de journée ce dimanche, en tout cas pour les situations collectives. Il peut rester quelques cas isolés à régler. Ce sont la Seine-Maritime et le nord de l'Eure qui sont les plus touchés. 

Prudence au bord de l'eau 

Le vent risque de souffler particulièrement fort sur le bord de mer dimanche. Des rafales entre 90 et 100 km/h sont attendues. La préfecture maritime recommande d'éviter les activités nautiques