Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le port de La Grande-Motte teste une poubelle de mer innovante

-
Par , France Bleu Hérault
La Grande-Motte, France

Le Port de la Grande-Motte s'équipe d'un collecteur de déchets et d'hydrocarbures, créé et commercialisé par une entreprise australienne qui milite pour la protection des océans. La Grande-Motte fait partie descinq ports dans le monde à le tester.

Port de La Grande-Motte
Port de La Grande-Motte © Radio France - Pascale Viktory

" Quand on a été contacté il y a un an par les australiens de Seabin Protect pour tester un collecteur innovant de déchets et d'hydrocarbures de bassin portuaire, on a tout de suite mordu à l'hameçon " raconte Eric Pallier, le directeur du port de la Grande Motte. Il explique "la particularité de la Grande Motte, c'est que le port est en zone urbaine et récupère les déchets qui s'envolent des poubelles ou qui sont jetés par terre par les passants ."

Camille, employée du Port, confirme c'est elle qui, épuisette en main, nettoyait le port l'an passé "beaucoup de mégots, des emballages alimentaires , du plastique , du polystyrène il y a des jours où on remplissait deux bennes , ça représente 30 à 50 kilos ."

la "seabin" en action
la "seabin" en action © Radio France - Pascale Viktory

L'objectif c'est que ce travail soit effectué par la " Seabin", ce collecteur de déchets fonctionne un peu comme un skimer de piscine : grâce à des pompes , il aspire l'eau et donc les déchets autour de lui qui restent prisonniers dans un panier, un panier qu'il faut quand même remonter et changer.

Le panier en toile de jute emprisonne aussi les traces d'hydrocarbure . La seabin est placée dans les angles du bassin portuaire où les déchets sont poussés par les vents et les courants. Il y en aura trois au départ, six devraient permettre d'entretenir le port .

Pour l'heure les pompes de la "seabin" sont électriques mais l'objectif de la société australienne, c'est de l'alimenter grâce aux énergies nouvelles( vent, soleil ...)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess