Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Naufrage du cargo Grande America

Grande America : "La pollution vient des 2.200 tonnes de fioul à l'intérieur" selon le préfet maritime

mercredi 13 mars 2019 à 18:52 - Mis à jour le mercredi 13 mars 2019 à 21:38 Par Soisic Pellet et Valérie Le Nigen, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu Loire Océan, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Le cargo italien qui a sombré à 333 kilomètres à l'ouest de la Rochelle présente des risques de pollution pour la côte entre la Charente-Maritime et la Gironde. C'est ce qu'indique la préfecture maritime. À bord, des matières dangereuses et 2.200 tonnes de fioul lourd.

Le préfet maritime de l'Atlantique, Jean-Louis Lozier, fait le point sur les risques de pollution après le naufrage du Grande America
Le préfet maritime de l'Atlantique, Jean-Louis Lozier, fait le point sur les risques de pollution après le naufrage du Grande America - Préfecture maritime

Bretagne, France

Après le naufrage du Grande America, la cargaison du cargo a été identifiée. Le préfet maritime de l'Atlantique a annoncé que 365 conteneurs étaient à bord, dont 45 transportant des matières dangereuses. 2.200 tonnes de fioul lourd, son carburant, se trouvaient également à l'intérieur. 

Des risques de pollution sur les côtes atlantiques 

Le risque principal vient du fioul présent dans le navire. Une nappe d'hydrocarbures qui s'étend sur une dizaine de kilomètres de long pour un kilomètre de large a été localisée mercredi après-midi dans la zone du naufrage, à 333 kilomètres au large de La Rochelle, a annoncé la préfecture maritime de l'Atlantique dans la soirée. "Au cours du vol réalisé cet après-midi au-dessus de la zone de naufrage du Grande America par l'avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, une nappe d'hydrocarbures a été localisée", a-t-elle indiqué dans un communiqué. 

La pollution pourrait s'étendre de la façade maritime de la Charente-Maritime à la Gironde "dans quelques jours." L'armateur (la société Grimaldi) a été mis en demeure d'organiser une reconnaissance de l'épave et d'étudier la possibilité de pomper le fioul.

Le Grande America a coulé après 40 heures d'incendie.  - Aucun(e)
Le Grande America a coulé après 40 heures d'incendie. - Marine Nationale

45 conteneurs de matière dangereuse

Quant aux 45 conteneurs de matière dangereuse, il s'agit de produits très variés : une centaine de tonnes d'acide chlorhydrique, 70 tonnes d'acide sulfurique. Mais selon les experts, ils ont déjà probablement brûlé. Et s'ils se diluent, leur impact sera très localisé, contrairement aux risques liés au 2.200 tonnes de fioul, selon le préfet maritime.