Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le préfet réagit après le dépôt de plaintes contre l’État dans le dossier de la pollution dans la vallée de l'Arve

vendredi 4 mai 2018 à 19:32 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

"L’État travaille et assume ses responsabilités", c’est la réponse du préfet de la Haute-Savoie. Pierre Lambert s’est exprimé ce vendredi suite au dépôt de plusieurs plaintes d’habitants de la vallée de l’Arve excédés par la pollution.

Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie.
Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie. © Maxppp -

Haute-Savoie, France

"Je ne suis ni agacé ni en colère", a assuré le préfet de la Haute-Savoie. Mais après une semaine agitée, Pierre Lambert a décidé de réagir. Ce vendredi, il est donc revenu sur le dépôt (mercredi) devant le tribunal administratif de Grenoble de quatorze plaintes. Celles d’habitants de la vallée de l’Arve et qui ont choisi d’attaquer l’État pour «carences fautives» dans le dossier de la lutte contre la pollution. "Je suis simplement surpris, a expliqué le préfet. Surpris car sur ce sur ce dossier l’État assume ses responsabilités et travaille avec les associations." 

"Un PPA ambitieux"

Et pour justifier ses propos, Pierre Lambert a longuement parlé du PPA2. La deuxième version du Plan de Protection de l’Atmosphère de la vallée de l’Arve qui est actuellement en cours d’élaboration. "Ce nouveau PPA sera ambitieux et volontariste", a certifié le préfet. "Nous avons pour objectif de diviser par deux l’impact sanitaire de la pollution sur les populations."

"Je suis surpris car sur ce dossier l’État assume ses responsabilités et travaille avec les associations." - Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie

ECOUTEZ Pierre Lambert, préfet de la Haute-Savoie.

Dans le collimateur, les émissions de particules fines (PM 10). Le PPA2 prévoit une diminution d’un tiers. "Cela permettra de faire chuter la surmortalité due à la pollution dans la vallée d’’Arve d’au moins 50%." Quant aux oxydes d’azote (NOx) issus des pots d’échappements ou encore le benzo (a) pyrène, polluants pointer du doigt par plusieurs associations, "nous travaillerons également dessus", a promis le préfet de la Haute-Savoie.