Climat – Environnement

Le premier écoquartier du Bassin d'Arcachon sort de terre

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mercredi 9 novembre 2016 à 4:00

Les Portes du Pyla par le groupe Pichet
Les Portes du Pyla par le groupe Pichet © Radio France - Stéphane Hiscock

Le groupe Pichet a obtenu ce mardi la labellisation "écoquartier" pour sa construction de 450 logements à La Teste-de-Buch. Originalité du projet : un chauffage à géothermie unique en France qui puise sa source dans un forage pétrolier.

A La Teste-de-Buch, sur le site dans l'ancien hôpital Jean Hameau, le groupe Pichet est en train de construire 450 logements dont 30 % en habitat social sur un terrain boisé de 12 hectares. "Les portes du Pyla", c'est le nom de cet ensemble immobilier, a reçu ce mardi sa labellisation officielle "écoquartier".

Pichet s'est engagé à respecter une vingtaine de critères environnementaux et sociaux pour obtenir ce label. Coté prix, on annonce des appartements T2 à 160 000 euros et des villas 4 pièces à 340 000 euros. Les premiers habitants devraient rentrer chez eux d'ici la fin du mois.

L'image du promoteur qui se contente d'entasser du béton c'est terminé. Au même titre que les constructeurs automobiles qui travaillent sur les voitures électriques nous devons répondre présent sur les enjeux environnementaux.

— Patrice Pichet, PDG du groupe Pichet

Originalité de cet écoquartier : le chauffage à géothermie qui alimentera toutes les habitations. Pas besoin de forer pour aller chercher l'eau chaude. Pichet s'est associé avec le groupe pétrolier Vermilion qui exploite un puits de pétrole juste à coté du quartier. L'eau chaude à 80 degrés puisé à 3000 mètres de profondeur et séparé du brut viendra chauffer les appartements. Bénéfice pour les habitants : une facture énergétique réduite de moitié.

Patrice Pichet