Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le Puy-en-Velay : le nouveau chemin de Compostelle cherche ses pèlerins

Le GR 765, qui rallie Cluny au Puy-en-Velay, est opérationnel depuis l'an dernier. Ce nouveau sentier de grande randonnée, conduisant à Saint-Jacques de Compostelle, est encore assez méconnu des pèlerins rencontrés cet été.

Gérard Beaume est en charge des chemins de Compostelle à la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Gérard Beaume est en charge des chemins de Compostelle à la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay © Radio France - JMM

Le Puy-en-Velay, France

Le Puy-en-Velay fait la promotion du nouveau chemin de Compostelle. Depuis l'an dernier, les pèlerins peuvent démarrer leur itinéraire à Cluny en Saône-et-Loire ou depuis Lyon dans le Rhône. Ce nouveau sentier de grande randonnée s'étale sur environ 320 kilomètres.

Un itinéraire régional

"On a pris notre bâton de pèlerin", raconte, sourire aux lèvres, Gérard Beaume, en charge des chemins de Compostelle à la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay. Toutes les intercommunalités situées entre Cluny et Le Puy ont été contactées pour aménager ce nouveau sentier de grande randonnée. "Nous avons balisé les chemins, nous les avons aménagés, il fallait des équipements de bien-être, des toilettes sèches, des tables de pique-nique, et qu'il y ait aussi des hébergements avec des opérateurs qui s'en occupent", explique Gérard Beaume.

EXPLICATIONS I Gérard Beaume explique l'intérêt de ce nouveau chemin de Compostelle

Le chemin a été homologué "chemin de grande randonnée" (GR 765), permettant un référencement beaucoup plus large. Le topoguide a été publié l'an dernier, il cartonne dans les librairies de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le Puy-en-Velay, ville où 80% des pèlerins de toute la France passent chaque année ( 25.000 pèlerins), a voulu faire rayonner son attractivité, partager sa part du gâteau pourrait-on dire. Ce nouveau parcours, en amont du Puy, devrait notamment permettre de booster le tourisme à Montbrison et Saint-Étienne espère Gérard Beaume : " Il y a une volonté de générer des flux économiques pour ces territoires qui restent fragiles, qui sont loin des axes touristiques. Si on peut créer, comme on l'a fait sur la via Podiensis, plusieurs dizaines d'emplois et bien c'est tant mieux".

Le GR 765 - Aucun(e)
Le GR 765 - Topoguide

Un itinéraire encore assez méconnu

Malgré ce gros travail d'aménagements, la publication du topoguide, ce nouvel itinéraire reste assez méconnu des pèlerins. Olivier, venu de Suisse et rencontré au Puy-en-Velay, ne savait pas qu'un chemin balisé existait depuis la Saône-et-Loire : "Si on avait su on aurait fait ce chemin ! On a entendu beaucoup de choses sur Cluny, une belle église notamment (ndlr : l’emblématique cité médiévale de Cluny), ce sera pour la prochaine fois". Même son de cloche chez deux jeunes parisiennes rencontrées au pied de la Cathédrale Notre-Dame-du-Puy: "Nous sommes descendues à Lyon et on a pris un autre train jusqu'au Puy. On ne savait pas qu'on pouvait partir de Lyon!".

Un gros travail de marketing et de communication va donc démarrer dans les différentes agglomérations. Une communication financée par l'Europe, la Région et le Département de la Haute-Loire.

Choix de la station

France Bleu