Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le site Météo 89 fête ses cinq ans

jeudi 31 décembre 2015 à 17:23 Par Benoît Jacobo et Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

Météo 89 fête ce jeudi son 5e anniversaire. Un site créé par l'étudiant Auxerrois Clément Meirone, suivi par des milliers de personnes.

Yonne, France

Clément Meirone, 20 ans, passe chaque jour une bonne heure devant ses deux écrans, à prévoir le temps des prochains jours. Sur l'un d'eux, il scrute des cartes du monde entier. "Ce sont des cartes de prime abord un peu compliquées, avec des lignes et des couleurs un peu partout, explique le jeune homme. On a des modèles américains, des données issues de la Nasa. Il y a aussi les données européennes, qui viennent de tous les organismes météo européens, comme Météo France. Je synthétise toutes ces cartes, de tous ces super-calculateurs. Et j'en donne une prévision sur mon site internet."

"Je synthétise toutes les cartes" (Clément Meirone)

Près de 19 000 personnes suivent sur Facebook les prévisions de l'étudiant en licence de géographie. Plus d'un millier chaque jour sur le site Météo89. Anne, qui vit à Auxerre, est une assidue depuis deux ans : "c'est super fiable. On peut se permettre d'avoir des projets, dans le jardin par exemple. Moi je ne m'en passerai pas".

Clément Meirone, passionné par la météo depuis l'adolescence, s'appuie aussi sur des correspondants, parfois installés dans des coins isolés de l'Yonne. Le jeune homme est sur le qui-vive, pour ses abonnés, quand le ciel fait la grimace : "là je me sens obligé de leur apporter une réponse. Et donc il m'arrive de passer des nuits blanches l'été, car il faut que je leur dise où va passer l'orage. Même chose l'hiver quand il y a de la neige."

Météo 89, qui a résisté aux injonctions de la préfecture après avoir mieux prévu que Météo France une mini-tornade dans le département, en 2011, est aujourd'hui un site réputé, qui pourrait se professionnaliser dans les prochains mois.

Clément Meirone revient sur les débuts du site, quand il avait 15 ans

 

Site de Météo 89

Twitter @Meteo89

Meteo89 sur Facebook