Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le spectre de la canicule en Corse

lundi 30 juillet 2018 à 9:42 Par Hélène Battini et Maxime Becmeur, France Bleu RCFM

Une très forte montée des températures est attendue cette semaine. La Corse se prépare à affronter un épisode caniculaire. L'alerte n'a pas encore été déclenchée par Météo France, mais les prévisionnistes annoncent des valeurs jusqu'à 37 et 38 degrés dans l'intérieur de l'île.

Les prévisionnistes annoncent des valeurs jusqu'à 37 et 38 degrés dans l'intérieur de l'île
Les prévisionnistes annoncent des valeurs jusqu'à 37 et 38 degrés dans l'intérieur de l'île © Radio France - francebleu.fr

Corse, France

Les services sociaux et sanitaires sont mobilisés et rappellent les messages de prudence à l'attention des personnes âgées et des jeunes enfants : boire régulièrement de l'eau et surtout rester dans des endroits frais. Cette année, le ministère de la Santé a mis en place un numéro vert "Canicule Info Service" : le 0 800 06 66 66. Des épisodes de très fortes chaleurs amenés à se répéter. L'été dernier, la Corse avait subi cinq jours de vigilance orange canicule, la deuxième plus importante après celle de 2003.

Canicules à répétition

L'année dernière, du 1er au 5 août, des valeurs de 41 degrés à l'ombre avaient été mesurées. - Radio France
L'année dernière, du 1er au 5 août, des valeurs de 41 degrés à l'ombre avaient été mesurées. © Radio France - Francebleu.fr

Le réchauffement climatique y est bien pour quelque chose. Patrick Rebillout, le directeur régional de Météo France. « Depuis les années 2000 les canicules se multiplient, les vagues de chaleur sont de plus en plus importantes, c’est le réchauffement climatique. S’il y a un signal qui est très net du changement climatique c’est bien l’augmentation des températures et la multiplication des canicules l’été. »

Patrick Rebillout, le directeur régional de Météo France

Des populations vulnérables

A Ajaccio, 160 résidents font l'objet d'une attention particulière.  - Radio France
A Ajaccio, 160 résidents font l'objet d'une attention particulière. © Radio France - Francebleu.fr

L'année dernière, du 1er au 5 août, des valeurs de 41 degrés à l'ombre avaient été mesurées. Les communes invitent les personnes les plus vulnérables à s'inscrire sur le registre des centres d'action sociale. A Ajaccio, 160 résidents font l'objet d'une attention particulière. Barbara Serreri, la directrice du CIAS. « L’année dernière par exemple nous avons eu une période 4 à 5 jours d’alerte orange, nous avons distribué des ventilateurs, des brumisateurs, de l’eau…La commune d’Ajaccio a ouvert plusieurs _lieux climatisés_. »

Barbara Serreri, la directrice du CIAS

Selon l'Agence régionale de santé, la Corse n'a jamais eu à déplorer de décès en lien direct avec la canicule. L'ARS qui indique par ailleurs ne pas avoir constaté de pic de fréquentation dans les hôpitaux lors des différents épisodes de canicule.

L'invité de la rédaction ce lundi matin à 7h50 sur RCFM, était Josselin Vincent, responsable de l'unité santé et environnement à l'Agence régionale de santé de Corse.