Climat – Environnement

Le tourisme de masse met la Méditerranée en danger, selon le WWF

Par Magali Fichter, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence, France Bleu Roussillon et France Bleu mercredi 27 septembre 2017 à 14:25

Une plage de Majorque, en Méditerranée
Une plage de Majorque, en Méditerranée © Maxppp -

Un rapport publié ce mercredi par le WWF (Fonds mondial pour la nature) alerte sur les risques que court la mer Méditerranée, à cause notamment du tourisme, qui représente plus de 90% des activités économiques menées dans la zone.

"Un développement agressif du littoral, une consommation d'eau et d'énergie excessive, une gestion non durable des déchets et des eaux usées"... "Le modèle actuel de tourisme de masse" a "dégradé l'environnement côtier et matin", selon un rapport publié ce mercredi par le WWF. L'ONG de protection de la nature tire la sonnette d'alarme, à quelques jours de l'ouverture de la conférence "Our Ocean", organisée à Malte par l'Union européenne, les 5 et 6 octobre prochains.

Selon le WWF, l'ensemble des activités économiques menées en Méditerranée pèse environ 450 milliards de dollars. Et le tourisme marin et côtier représente 92% de cette somme. La pêche et l'aquaculture comptent pour 2% et les autres "services rendus par les océans" pour 6%.

Plus de la moitié des détritus en mer et sur les plages sont liés au tourisme

Or, l'ONG met en lumière quelques chiffres édifiants. Par exemple, les touristes utiliseraient trois à quatre fois plus d'eau que les locaux, et les déchets liés au tourisme représenteraient 52% des détritus retrouvés en mer ou sur la plage. Le WWF donne aussi l'exemple de la côte italienne, complètement urbanisée sur 43% de sa longueur, en grande partie à cause du développement touristique. Le tourisme devrait croître d'environ 2.9% par an dans la prochaine décennie, toujours selon l'ONG, qui alerte : "L’utilisation des zones côtières pourrait générer des conflits compte tenu de la croissance prévisible du tourisme dans la région."

La pêche méditerranéenne en crise

Autre problème mis en lumière, celui de la surpêche. La pêche méditerranéenne, au troisième rang de l'économie de la région, "traverse ces dernières années une crise qui va en s'aggravant". Or, "ce secteur a une valeur globale estimée à plus de 3 milliards de dollars et génère directement plus de 180.000 emplois", écrit le WWF.

Des solutions : le tourisme et la pêche durable, une gestion maritime "axée sur les écosystèmes"

L'ONG préconise plusieurs pistes pour "parvenir à un avenir durable de la Méditerranée" : "réduire l'empreinte du tourisme de masse et rechercher des modèles de tourisme plus durables", "soutenir une pêche durable", "parvenir à une économie respectueuse du climat et neutre en carbone" ou encore mettre en oeuvre une gestion et une planification maritime "cohérentes et axées sur les écosystèmes".