Climat – Environnement

Les apiculteurs veulent aller plus loin dans l'homologation des produits phytosanitaires

Par Daniel Morin et Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse jeudi 21 janvier 2016 à 8:51

Ruches
Ruches © Maxppp

Les apiculteurs doivent mieux se former et s'organiser pour que la filière ait un avenir.

Garantir l'avenir de la filière apicole en France : c'est l'objet du plan présenté mercredi par le ministre de l'Agriculture. Ce plan a été lancé en 2013 et va être reconduit jusqu'en 2017.

Il s'agit d'organiser la fiilère, mieux former les apiculteurs et protéger la santé des colonies d'abeilles...

Ces priorités sont partagées par les apiculteurs vauclusiens après plusieurs années difficiles au plan sanitaire et économique : l'apiculture en Vaucluse concerne plusieurs centaines de personnes, mais seulement quelques dizaines de professionnels.

Paul Bonnafé, apiculteur à Carpentras, a plusieurs centaines de ruches. Pour lui, le gouvernement doit aller encore plus loin en matière d'homologation des produits phytosanitaires utilisés en agriculture et de contrôle sur leurs conséquences sur les abeilles.

Paul Bonnafé avec Daniel Morin

Partager sur :