Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les calanches de Piana, "étranges, torturées, courbées..."

jeudi 26 juillet 2018 à 7:33 Par Marion Galland et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Chaque année, près d'un million de visiteurs parcourent ce paysage atypique aux formes contrariées. Un site fort et fragile à la fois.

 Les calanches de Piana. Vue du "coeur".
Les calanches de Piana. Vue du "coeur". © Radio France - Marion Galland

Piana, France

"Des rochers de granit rose rongés par le temps, étranges, torturés, courbés, sanglants, comme un peuple fantastique de contes féeriques, pétrifié par quelque pouvoir surnaturel." Guy de Maupassant. 

Difficile de rivaliser avec les mots de l'un des plus célèbres écrivains français à avoir croqué la Corse dans ses œuvres. Pourtant, près de 135 ans plus tard, les calanche subjuguent tout autant les visiteurs. 

"C'est sûrement un des plus beaux endroits de la Corse !" "Ahurissant !"

Les superlatifs ne manquent pas dans la bouche des touristes qui visitent ce lieu. Toujours autant émerveillé, Patrick Briot est sapeur forestier et adjoint à la mairie de Piana. Il connaît tous les secrets, tous les recoins des calanche. 

L'"as de cœur", en face de nous, "l'évêque" en dessous, "l'indien", "la prière" juste à côté. Et quand on continue on voit "les mariés", "la tortue", "la tête du chien", "la tête du lion" un peu plus haut...

Victime de son succès

Sacré bestiaire que ces roches. Victime de son succès, le site et son étroite route sinueuse, sont parfois difficile d'accès. Des bus se garent au milieu de la route pour débarquer des touristes.

On a quand-même l'indulgence de les laisser sortir de leur car, parce qu'on voit à leurs visages qu'ils ont l'air émerveillés, que ça leur fait quelque chose !, poursuit Patrick Briot. 

La légende raconte que les calanche sont l'oeuvre de la colère de Satan, éconduit par une bergère du village. 

Satan, pour une fois a très, très bien fait les choses ! Je suis à chaque foi en admiration devant ces rochers. D'ailleurs, ils n'ont pas toujours la même couleur selon l'époque, selon le temps...

Vue des calanche depuis les hauteurs - Radio France
Vue des calanche depuis les hauteurs © Radio France - Marion Galland