Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les champignons victimes de la sécheresse en Isère

vendredi 28 septembre 2018 à 5:06 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Pour les champignons, il faut des températures douces et de l'humidité. Avec la sécheresse, bolets et autres chanterelles se font désirer.

Contrairement à ce passionné, les amateurs de sorties champignons ne sont pas forcément récompensés en ce moment. (photo d'illustration)
Contrairement à ce passionné, les amateurs de sorties champignons ne sont pas forcément récompensés en ce moment. (photo d'illustration) © Maxppp - .

La Chapelle-de-la-Tour, France

Pas de pluie et bien pas ou peu de champignons ! C'est une autre conséquence de la sécheresse qui frappe l'Isère, notamment. Alors qu'en principe, on est en pleine saison de cueillettes de champignons, avec les semaines aux faibles précipitations que l'on connaît, et bien ces sorties se font rares. 

"Les gens rentrent bredouille" — Patrick Béjuis du groupe mycologique et botanique de La Tour-du-Pin

Patrick Béjuis est secrétaire du groupe mycologique et botanique de la Tour-du-Pin.

Malgré la sécheresse et les champignons moins présents, le centre anti-poison de Lyon reçoit régulièrement des appels. Principalement des confusions entre bolets comestibles et bolets toxiques. Parmi ses conseils : ne ramasser que les champignons que l’on connait ; ne ramasser qu’une seule espèce ; les consommer rapidement, les champignons s’altèrent vite ; ne pas consommer crus et garder une photo afin de procéder à une éventuelle identification.