Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Les cyanobactéries de retour dans les lacs et plans d'eau d'Auvergne

dimanche 8 juillet 2018 à 14:57 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Plusieurs plans d'eau de la région ont été interdits à la baignade et aux activités nautiques la semaine dernière après des seuils élevés de cyanobactéries. La baignade au Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme) reste encore interdite ce dimanche,mais pas au Gour de Tazenat, qui l'a autorisée ce samedi.

Le Gour de Tazenat
Le Gour de Tazenat © Radio France - Mickaël Chailloux

Charbonnières-les-Vieilles, France

Les habitants des Combrailles se rappellent de cette eau rougie qui avait inquiété fortement en 2016. Cela fait 3 ans que chaque été, au Gour de Tazenat, sur la commune de Charbonnières-les-Vieilles, les cyanobactéries font leur apparition. 

Ces micro-algues affectent la qualité de l'eau et peuvent représenter un risque toxique si elles dépassent un certain seuil dans l'eau douce. Peuvent apparaître des symptômes tels que des maux de ventre, nausées, vomissements lors de l'ingestion de l'eau, ou encore l'irritation de la peau lors du contact avec l'eau. 

Les seuils d'alerte ont été fixé par les agences régionales de santé (ARS). Lorsque le seuil atteint 20 000 cellules/ml, le suivi du plan d'eau est renforcé. Lorsqu'il dépasse 100 000 cellules/ml, l'ARS le notifie au maire de la commune qui peut agir en produisant un arrêté d'interdiction de la baignade et des activités nautiques. C'est ce qui s'est produit encore la semaine dernière au Gour de Tazenat, assez tôt pour la saison. 

L'arrêté du maire et les résultats des études de l'ARS au Gour de Tazenat - Radio France
L'arrêté du maire et les résultats des études de l'ARS au Gour de Tazenat © Radio France - Mickaël Chailloux

Le maire Michaël Baré a donc pris ses responsabilités. "Cette année nous sommes encore confronté à ce problème majeur. Nous avons donc cette obligation de suivi régulier qui fixe un protocole de sécurité", explique l'édile, qui applique le principe de précaution. Finalement, la baignade a été autorisée samedi par le maire, qui constate, selon les informations des laboratoires, "une tendance favorable qui se dessine, mais il convient d'être prudent." Des analyses auront lieu dès ce lundi. 

La cause encore inconnue 

Néanmoins, on ne connaît toujours pas la raison pour laquelle ces cyanobactéries investissent les lacs d'Auvergne. "Il faut engager des études profondes et plus ambitieuses" précise le maire de Charbonnières-les-Vieilles. Le conseil communautaire a voté récemment le lancement d'une étude pour comprendre ce qu'il se passe. Cela pourrait permettre d'agir de manière plus précise, en fonction des résultats. Mais cette étude scientifique risque de prendre très longtemps. 

"On espère des pistes de réflexion d'ici l'année prochaine" - Michaël Baré

Le Vernet-la-Varenne toujours fermé ce dimanche 

En attendant, d'autres plans d'eau souffrent de ces interdictions, comme c'est le cas au Vernet-la-Varenne. Au Gour de Tazenat, il n'y a pas trop eu d'impact au niveau des locations touristiques, mais cela a pénalisé les responsables d'activités nautiques et le restaurateur.