Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les daims du parc du Morvan à Saint-Brisson ne seront finalement pas abattus

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

La trentaine de daims du parc du Morvan à Saint-Brisson devait être abattue, mais face à la contestation, la préfecture de la Nièvre est finalement revenue sur sa décision.

Le troupeau d'une trentaine de daims de Sain-Brisson, considérés comme "dégénérés", ne sera finalement pas abattu. La préfecture de la Nièvre a suspendu son arrêté.
Le troupeau d'une trentaine de daims de Sain-Brisson, considérés comme "dégénérés", ne sera finalement pas abattu. La préfecture de la Nièvre a suspendu son arrêté. - Association Respectons

Saint-Brisson, France

C'est un troupeau d'une trentaine de daims, dans le parc du Morvan, à Saint-Brisson, qui a provoqué la polémique. Ou plutôt, la volonté de la préfecture de la Nièvre d'abattre ce troupeau. Pour s'y opposer, l'association de défense des animaux Respectons avait lancé jeudi une pétition, qui a recueilli 10.000 signatures.

Un meilleur suivi du troupeau

L'arrêté préfectoral qui prévoyait l'abattage est donc suspendu. Vu que sa durée est limitée dans le temps, et que la préfecture de la Nièvre a assuré qu'elle ne prendrait pas d'autre décision en la matière, les daims devraient pouvoir continuer à couler des jours paisibles. C'est une reculade, alors que les autorités faisaient valoir que seuls les animaux de race pure pouvaient être maintenus dans le parc. Les daims, à force de se reproduire entre eux, étaient devenus en quelque sorte, dégénérés.

Il y aura donc désormais un meilleur suivi des animaux, et des aménagements sont à prévoir dans le parc. En attendant, l'association Respectons prévoit de fêter cette victoire dimanche après-midi, auprès des daims du parc.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu